Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic et traitement des glaucomes - 08/03/08

Doi : JFO-04-2005-28-4-0181-5512-101019-200503696 

F. Paycha,

G. Nepoux (in memoriam),

O. Roche,

P. Dureau,

Y. Uteza,

J.-L. Dufier

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Diagnostic et traitement des glaucomes. Aide de l’informatique

Bien que peu familiers aux praticiens, des outils intellectuels dont l’algèbre de Boole, l’analyse combinatoire et leurs techniques informatiques d’application proposent de nouvelles solutions aux problèmes classiques du diagnostic. Quelle que soit la complexité de l’observation, la réponse provient toujours d’un ensemble de connaissances fini et le problème devient dès lors celui de l’exploitation d’un ensemble de données. Il n’y a pas d’invention dans l’établissement du diagnostic. Les raisonnements traditionnels sont variables, personnels et fragiles, mais redondants et ils peuvent donner lieu à quatre sortes d’erreur par omission ou confusion, aux temps séméiologiques et dialectiques. Alors que les capacités physiologiques de l’esprit et de la mémoire limitent les évocations à quelques parties du problème des glaucomes, les solutions informatiques en appréhendent la totalité, soit 3 000 tableaux. À chaque interrogation, le programme examine chacun des 3 000 cas, ce qui élimine les quatre sortes d’erreur. Le caractère probabiliste des données qui obère la fiabilité des conclusions issues de raisonnements complexes est traité par les probabilités ajustée. Ces aides au diagnostic, dont le thesaurus est constamment actualisé, ne peuvent être utilisées que par un ophtalmologiste, seul capable de juger la pertinence des propositions. En retour, elles lui assurent que le patient bénéficie de toutes les connaissances, y compris des plus récentes avancées de la science.

Abstract

Computer-assisted diagnosis and therapy for glaucoma

Boolean algebra, or combinatory analysis and their related computer routines, can provide invaluable help in resolving classic diagnostic problems. However complex each case may be, the diagnosis is always made from a finite set of data, and the fundamental problem is thus how to exploit this data. Invention no longer has a place in ascertaining a diagnosis. Traditional ways of reasoning are numerous, personal, and fragile, but fortunately redundant. They may give rise to four types of error: omission or mistake (an error of judgment), either during the semiotic or the dialectic stages. Whereas the physiological capacity of the human brain and memory only enables it to make a limited number of hypotheses concerning certain aspects of glaucoma, computer programs can take the total number of hypotheses into account, i.e., 3000. For every input the program explores each of the 3,000 items, thus eliminating the four types of error. The probabilistic nature of data, which compromises the confidence one can have in conclusions resulting from such complex reasoning, is treated by the adjusted probabilities. The use of such diagnostic aids, whose thesaurus is updated regularly, is reserved for ophthalmologists, the only authority capable of assessing the pertinence of the computer responses. Consequently, the specialist can rest assured that the patient has benefited from the most comprehensive and updated knowledge in medical science.


Mots clés : Diagnostic , traitement , glaucomes , sémantique , informatique

Keywords: Diagnosis , therapy , glaucoma , semantics , computer assistance


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 4

P. 396-400 - avril 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les bêtathalasso-drépanocytoses pourvoyeuses de rétinopathies ischémiques graves
  • A. Fanny, F. Coulibaly, K. Gbe, M. Meite, C. Adjorlolo, M.-L. Konan-Toure, R. Berete, S. Boni, A. Ouattara, M. Diallo
| Article suivant Article suivant
  • Tumeur vasculaire cérébrale révélée par un flou visuel concomitant à la découverte d’une pupille d’Adie
  • T. Rodallec, P. Fiandrino, M.-T. Iba-Zizen, E. Cabanis, P. Gastaud, J.-P. Nordmann, C. Baudouin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.