Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enseignement théorique du Diplôme d’études spécialisées de pédiatrie en France : évaluation nationale par les internes - 26/07/17

Doi : 10.1016/j.arcped.2017.05.009 
B. Girard a, , M. Bendavid b, J.-C. Faivre c, J. Salleron d, T. Debillon e, O. Claris f, g, B. Chabrol h, i, C. Schweitzer a, V. Gajdos j
a Médecine infantile, hôpital d’Enfants, CHU de Nancy, 6, rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 
b Unité d’immuno-hématologie et rhumatologie pédiatriques, hôpital Necker-Enfants Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
c Département universitaire de radiothérapie, Institut de cancérologie de Lorraine, 6, avenue de Bourgogne, CS 30519, 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 
d Département de biostatistiques, Institut de cancérologie de Lorraine, 6, avenue de Bourgogne, CS 30519, 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 
e Service de réanimation néonatale, hôpital Couple–Enfant-Grenoble, boulevard de la Chantourne, 38700 La Tronche, France 
f Hospices civils de Lyon, service de néonatologie et réanimation néonatale, hôpital Femme-Mère-Enfant, 59, boulevard Pinel, 69500 Bron, France 
g Collège national des universitaires, sous-section pédiatrie, 75000 Paris, France 
h Société française de pédiatrie, hôpital Necker-Enfants Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
i Service de pédiatrie, hôpital d’Enfants de la Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille, France 
j Département de pédiatrie, hôpital Antoine-Béclère, AP–HP, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, 92140 Clamart, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluer l’opinion des internes de pédiatrie français sur la formation théorique dispensée au cours du Diplôme d’études spécialisées (DES) de pédiatrie.

Méthode

Un auto-questionnaire électronique libre et anonyme a été adressé par mail à 1215 internes de pédiatrie entre juillet et octobre 2015 (3 relances).

Résultats

Cinquante-sept pour cent des internes en cours de cursus en 2015 ont répondu. Ils avaient participé à 6 (3 à 10) demi-journées de formation théorique entre novembre 2014 et mai 2015 dans le cadre du DES. Cinquante-quatre pour cent avaient pu participer à plus de 75 % des cours régionaux. Le principal motif d’absence déclaré a été l’impossibilité de se libérer de leur stage. Cinquante-trois pour cent avaient réalisé au moins un diplôme universitaire ou un diplôme interuniversitaire (DU/DIU) dont 45 % en raison d’une formation initiale jugée insuffisante. La qualité globale de l’enseignement théorique a été notée à 5 (3 à 7) sur 10. Quatre-vingt-cinq pour cent des internes ont souhaité une évaluation de leurs connaissances au cours de leur internat.

Conclusion

Les formations complémentaires en pédiatrie sont réalisées à titre individuel devant une formation théorique initiale jugée insuffisante au cours du DES. Une évaluation des connaissances est souhaitée par les internes. La réforme de l’internat doit prendre en compte ces résultats dans la réingénierie de la formation théorique du DES de pédiatrie en intégrant les techniques pédagogiques innovantes à une activité clinique soutenue sur le terrain de stage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To assess the point of view of young physicians training in pediatrics in France on their theoretical courses during residency.

Methods

A free-access electronic anonymous survey was sent three times by e-mail to the 1215 residents in pediatrics, from July to October 2015.

Results

Fifty-seven percent of French residents in pediatrics responded to the survey. It was established that they took part in six (range, 3–10) half-days of specific theoretical teaching in pediatrics from November 2014 to mid-April 2015. Only 54% participated in more than 75% of regional theoretical training. The main self-declared reason for their absence was that they could not leave their clinical activities. Fifty-three per cent of the residents took part in additional training, 45% of them because they found the primary theoretical training insufficient. The overall quality of the theoretical teaching was rated 5 (range, 3–7) out of 10. Eighty-five percent of residents expected to be evaluated on their knowledge during their residency.

Conclusion

In pediatrics, additional training is individually undertaken because they deemed their initial training insufficient during their residency. An evaluation of knowledge is requested by residents. The reform of the national residency program must take into account these results in redesigning the theoretical training in pediatrics, integrating innovative teaching techniques to daily practice, for example.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Communication scientifique préalable : les résultats de ce travail ont été partiellement présentés lors de la Journée du collège des enseignants de pédiatrie le 8 janvier 2015.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 8

P. 728-736 - août 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’effet du travail sur la pratique de l’allaitement maternel
  • H. Hamada, S. Chala, A. Barkat, A. Lakhdar
| Article suivant Article suivant
  • Rachitisme carentiel sévère du nourrisson : de nouveau d’actualité
  • S. Estrade, C. Majorel, N. Tahhan, Y. Dulac, C. Baunin, I. Gennero, Y. Chaix, J.-P. Salles, T. Edouard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.