Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Décollement de rétine par déchirure inférieure, facteur de mauvais pronostic ? - 08/03/08

Doi : JFO-11-2005-28-9-0181-5512-101019-200508688 

J.-C. Quintyn [1],

C. Ponchel [1],

J. Fillaux [2],

C. Arnaud [2],

V. Pagot-Mathis [1],

A. Mathis [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Décollement de rétine par déchirure inférieure, facteur de mauvais pronostic ?

But : Le but de cette étude était de préciser si la localisation inférieure des déchirures rétiniennes est un facteur de mauvais pronostic lors d’un décollement de rétine.

Patients et méthode : Nous avons réalisé une étude rétrospective portant sur 248 dossiers de patients opérés de décollement de rétine lors de l’année 2001 dans le service d’ophtalmologie de Toulouse-Rangueil. Nous avons exclu les patients forts myope, diabétiques ou présentant un décollement après traumatisme ainsi que les récidives. Trente-six patients avaient une déchirure inférieure. Nous avons comparé l’incidence de l’échec de la chirurgie suivant différents paramètres : le statut cristallinien, la technique opératoire, l’opérateur, la prolifération vitréo-rétinienne, la localisation de la déchirure rétinienne, l’âge du patient et le côté opéré. Dix-sept patients ont eu un résultat incomplet ou un décollement rétinien qui a récidivé dans l’année suivant l’intervention chirurgicale.

Résultats : La prolifération vitréo-rétinienne et la localisation inférieure du décollement de rétine ont été retrouvées comme facteur de mauvais pronostic. Il n’avait pas de différence significative pour les autres paramètres étudiés.

Discussion : Différents facteurs de pronostic dans la chirurgie du décollement de rétine sont connus (prolifération vitréo-rétinienne, décollement ancien). La localisation inférieure est une difficulté supplémentaire pour obtenir une application rétinienne. En effet, il est plus difficile dans ce cas d’effectuer un tamponnement efficace. Nous conseillons d’opérer ces décollement de rétine par voie interne, diminuant ainsi le risque de récidive.

Conclusion : La localisation inférieure de la déchirure lors d’un décollement de rétine semble aussi être un facteur de mauvais pronostic. Ceci reste à préciser par une étude prospective.

Abstract

Retinal detachment by inferior tear: a poor prognosis?

Aim: To determine whether a lower location of retinal wounds is a factor for poor prognosis in retinal detachment.

Patients and method: This retrospective study involved 248 medical records of patients who were operated on for retinal detachment in 2001 at the Toulouse-Rangueil Hospital Ophthalmology Department. We excluded retinal detachment of very shortsighted patients, diabetic patients and detachment secondary to trauma or relapses. We compared the incidence of surgical failure according to various parameters: condition of the crystalline lens, operative technique, operator, vitreoretinal proliferation, retinal wound location, patient age and the operative side. Thirty-six patients presented with lower wounds; 17 patients obtained incomplete results and relapsed within 1 year of surgery.

Results: Vitreoretinal proliferation and inferior location of the retinal detachment were found to be poor prognostic factors. No significant differences were found between the other parameters studied.

Discussion: A variety of prognostic factors of retinal detachment surgery are now clearly identified (vitreoretinal proliferation, old detachment). A lower location of the detachment constitutes an additional difficulty for retinal applications. Indeed, it is more difficult to perform effective buffering in this type of case. We recommend that retinal detachment be operated internally, to reduce the risk of relapse.

Conclusion: An inferior location of the retinal wound during retinal detachment appears to be a factor of poor prognosis, but this remains to be ascertained through an ongoing, prospective study.


Mots clés : Décollement de rétine , déchirure inférieur , pronostic

Keywords: Retinal detachment , inferior tear , prognosis


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 9

P. 953-957 - novembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats du traitement du décollement de rétine rhegmatogène par vitrectomie et tamponnement interne par huile de silicone
  • E. Bui Quoc, A. Bernard, F. Azan, G. Renard, D. Chauvaud
| Article suivant Article suivant
  • Récurrence de la rétinochoroïdite toxoplasmique après traitement par clindamycine
  • Z. Benzina, S. Chaabouni, N. Hentati, A. Trigui, F. Chaabouni, S. Ben Salah, H. Khlif, J. Feki

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.