Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effet des nitrites et des nitrates sur les rétines de bœuf in vitro - 08/03/08

Doi : JFO-01-2006-29-1-0181-5512-101019-200509158 

D. Hartani [1],

H. Belguendouz [2],

H. Guenane [2],

L. Chachoua [3],

O.Q. Lahlou-Boukoffa [4],

C. Touil-Boukoffa [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Effet des nitrites et des nitrates sur les réttines de bœuf in vitro

Introduction/but : L’uvéite est une inflammation intraoculaire qui forme une des plus sérieuses expressions du syndrome de Behçet. Le monoxyde d’azote (NO) est une molécule exprimant d’importantes propriétés immuno-inflammatoires. Il est synthétisé par les NO synthases (NOS). Dans une étude antérieure, nous avons montré une augmentation de la production du NO endogène dans les uvéites Behçet et celles classées « idiopathiques ». L’objectif de la présente étude est de situer le rôle du monoxyde d’azote (NO) dans la genèse des lésions observées in vivo au niveau de la rétine durant les uvéites et ce, en étudiant l’effet de deux de ses métabolites physiologiquement stables, les nitrites et les nitrates sur les rétines de bœuf in vitro.

Matériel et méthodes : Les rétines étaient issues d’yeux de bœuf fraîchement énucléés. Elles étaient ensuite mises en culture dans du DMEM à 10 % de sérum de veau fœtal en présence des différentes concentrations de nitrites ou de nitrates, pendant 24 heures à 37 °C, en atmosphère humide sous 5 % de CO2. Une étude morphologique et histologique était réalisée.

Résultats : Un effet dose-dépendant pour les deux effecteurs était observé. À partir d’une concentration de 200 µM pour les nitrites et de 250 µM pour les nitrates, un effet toxique et probablement nécrotique était observé, cet effet s’étant traduit par des lésions tissulaires et cellulaires.

Conclusion : Les nitrites et à moindre degré les nitrates, deux métabolites physiologiquement stables du NO, ont un effet délétère sur les rétines en culture. De ce fait, le NO produit au cours des processus inflammatoires des uvéites pourrait être impliqué dans la destruction des rétines in vivo.

Abstract

Effect of nitrites and nitrates on bovine retina in vitro

Background/aim: Uveitis is an endocular inflammation that forms one of the most serious manifestations of Behçet disease. Nitric oxide (NO) is a molecule that expresses important immunoinflammatory properties and is produced by NO synthases (NOS). In previous studies, we showed an elevated production of endogenous NO during Behçet’s and idiopathic uveitis. These results led us to investigate the effect of nitrites (NO2) and nitrates (NO3) (physiologically stable metabolites of NO) on fragments of bovine retina in order to determine the role of nitric oxide (NO) in the genesis of retinal lesions during uveitis.

Material and methods: Retinas were removed from freshly enucleated bovine eyes and cultured in DMEM, 10% CFS in presence of nitrites (NaNO2) or nitrates (NaNO3) at different concentrations. The cultures were processed at 37 °C, 5% CO2 in a humidified chamber. Cultured retinas were observed by inverse microscopy and then fixed in formaldehyde. Histological studies were conducted after H & E staining.

Results: Cultured retina showed alterations when exposed to concentrations of nitrites and nitrates higher than 200 µM and 250 µM, respectively. These alterations were dose-dependent and affected the cellular and tissular structures. Morphological and histological studies suggested that the toxic effect is apoptotic and/or necrotic for both effectors.

Conclusion: Our investigations showed that nitrites and nitrates, two physiologically stable metabolites of NO, have a deleterious effect on cultured retina. NO, produced in inflammatory processes during uveitis may be implicated in the genesis of the retinal lesions observed during the exacerbation phase of the disease


Mots clés : Monoxyde d’azote , uvéite , rétine

Keywords: Nitric oxide , uveitis , retina


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 1

P. 32-36 - janvier 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les pathologies neuro-visuelles chez l’enfant cérébrolésé
  • H. Dalens, M. Solé, M. Neyrial
| Article suivant Article suivant
  • Résultats chirurgicaux des exotropies primitives concomitantes à grand angle chez les enfants
  • D. Aslanis, V. Follidi, I. Constantopoulos, G. Spyropoulos, P. Paikos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.