Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Amblyopie fonctionnelle : évaluation en IRM fonctionnelle de la réponse corticale visuelle après traitement - 08/03/08

Doi : ABC-101019-200607517 

T.H. Nguyen [1],

J.-L. Stiévenart [1 et 7],

J.-F. Le Gargasson [2],

M.-H. Rigolet [3],

M.-F. Blanck [4],

M. Pélégrini-Issac [5],

M. Yoshida [6],

M.-T. Iba-Zizen [1],

L. Bellinger [1],

A. Abanou [1],

K. Kitahara [6],

H. Benali [5],

E.-A. Cabanis [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Amblyopie fonctionnelle : évaluation en IRM fonctionnelle de la réponse corticale visuelle après traitement

Objectif : Le but de cette étude est d’évaluer la réponse corticale après stimulation visuelle chez des sujets amblyopes unilatéraux après traitement.

Matériel et méthodes : L’exploration clinique et en IRM fonctionnelle a été effectuée chez des patients amblyopes unilatéraux (7 hommes et 3 femmes, de 21 à 59 ans), traités dans leur enfance pour strabisme. Après évaluation de l’acuité visuelle actuelle, dix patients furent examinés en IRM fonctionnelle. Quatre sessions d’étude monoculaire furent réalisées (deux sessions par œil) avec une présentation de damiers noirs-blancs clignotant à des fréquences spatiales et temporelles de 1°/8 Hz et 15’/4 Hz. Un réalignement anatomique des 4 sessions précédait une analyse statistique (logiciel SPM 99 Statistical Parametric Mapping®) mettant en évidence la réponse corticale après stimulations de l’œil sain et de l’œil amblyope.

Résultats et discussion : Les réponses corticales visuelles tendent à distinguer deux groupes de patients amblyopes : dans un groupe d’acuité visuelle résiduelle supérieure ou égale à 7/10e, la stimulation de l’œil atteint montrait un surcroît d’amplitude de la réponse corticale dans les aires visuelles principales, notamment V1, V3 et V5. Dans le 2e groupe d’acuité inférieure à 7/10e, la stimulation de l’œil amblyope induisait une réponse de moindre amplitude dans ces aires. Une activation supplémentaire était notée en régions orbito-frontales, préfrontales, pariétales, dans les cuneus et les gyrus linguaux. Ces résultats suggéraient une réponse corticale visuelle différente en fonction de l’efficacité du traitement de l’amblyopie : une acuité visuelle subnormale correspondait à une réceptivité corticale améliorée par rapport à la stimulation de l’œil sain, alors qu’une acuité déficiente correspondait à une faible réponse des aires visuelles principales, avec un recrutement d’activation d’aires secondaires dans un processus attentionnel contribuant à la reconstruction de l’image perçue. Les effets de la plasticité corticale secondaire au traitement initial de l’amblyopie étaient retrouvés même des années après le traitement initial.

Conclusion : L’étude suggère l’importance d’un traitement efficace et précoce de l’amblyopie dans l’enfance, renforçant la réceptivité du cortex visuel primaire et la participation d’aires visuelles secondaires dans un processus attentionnel pour l’analyse du message visuel provenant de l’œil anciennement amblyope.

Abstract

Cortical response in treated functional amblyopia: a functional MRI evaluation

Purpose: Functional MRI evaluation of the cortical response in treated amblyopic patients.

Material and methods: Clinical and functional MRI exploration of ten patients, seven men and three women aged from 21 to 59 years, with strabismus management during childhood. Functional evaluations were performed on a 1.5 Tesla MR device, with four monocular functional sessions, two stimulations per eye. Alternating rest and active phases displayed still and flickering black and white checkerboards with spatial and temporal frequencies of 1°/8Hz and 15’/4Hz. Anatomical realignment and statistical analysis were performed using SPM99 (Statistical Parametric Mapping®) to compare the four sessions in individuals.

Results and discussion: In patients presenting a visual acuity of the amblyopic eye less than 0.7, stimulation of this eye induced lower response in V1, V3, and V5 in comparison with the contralateral eye stimulation. Unexpectedly, in patients recovering normal or subnormal acuity, the amblyopic eye gave comparable or enhanced response in these areas. Additional response was found in the secondary visual cortex, the cuneus, the lingual gyrus, and in parietal, frontal, and orbitofrontal areas. These results suggest a variation in cortical response depending on the efficacy of the treatment. Recovered amblyopic eye, even with acuity less than the contralateral eye, may induce a reinforced cortical sensitivity to visual stimulus. Secondary visual areas may contribute to an attentional process in image perception and analysis. Cortical plasticity may be observed several years after amblyopia treatment.

Conclusion: Our study substantiates the importance of an effective and early treatment of functional amblyopia, inducing cortical plasticity with reinforced attention and sensitivity to visual perception.


Mots clés : Amblyopie , IRM fonctionnelle , rééducation , plasticité corticale

Keywords: Amblyopia , functional MRI , cortical plasticity


Plan



© 200607517 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 10

P. 1129-1142 - décembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation clinique du tonomètre dynamique Icare®
  • M. Detry-Morel, J. Jamart, M.B. Detry, S. Pourjavan, L. Charlier, B. Dethinne, L. Huge, A. Ledoux
| Article suivant Article suivant
  • Particularités du traitement chirurgical du décollement de rétine du myope fort de plus de 10 dioptries et son risque hémorragique
  • L. Mahieu, J.C. Quintyn, X. Benouaich, V. Pagot-Mathis, A. Mathis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.