Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sport et cardiopathies congénitales chez l’enfant - 01/08/17

Doi : 10.1016/j.lpm.2017.03.005 
Gilles Bosser , Anne Moulin-Zinsch, Reem Fischer-Atalla
 CHRU de Nancy, service de cardiologie congénitale et pédiatrique, allée du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Gilles Bosser, CHRU de Nancy, service de cardiologie congénitale et pédiatrique, allée du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Points essentiels

La pratique d’une activité physique est un des éléments essentiels pour la santé en général mais aussi pour le bien-être et la qualité de la vie.

Elle est hautement souhaitable, y compris chez les enfants atteints de cardiopathies congénitales, compte tenu de tous les bénéfices associés à cette pratique (qualité de vie, espérance de vie), et ce, d’autant plus que ces enfants ont souvent une capacité limitée (en raison de leur cardiopathie mais souvent aussi par un déconditionnement relatif).

S’il existe bien une augmentation transitoire du risque de complications cardiaques lors d’une activité intense, il serait néanmoins inapproprié de contre-indiquer des activités physiques dont on connaît bien le bénéfice à moyen et long terme.

Le risque lié à la pratique d’une activité physique doit s’apprécier, d’une part, au regard de la sévérité de la cardiopathie et, d’autre part, en fonction de la nature et de l’intensité de l’activité envisagée. Le test d’effort est un outil essentiel dans ce domaine car il permet d’évaluer les capacités physiques et les adaptations cardiorespiratoires à l’effort.

Les recommandations internationales concernant les sports de compétition permettent généralement de donner un avis adapté pour ce type de pratique mais ne doivent pas faire négliger la pratique d’une activité modérée ou des sports de loisirs qu’il est souhaitable, au contraire, d’encourager fortement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

The practice of physical activity is one of the essential elements for health in general but also for the well-being and the quality of life.

It is highly desirable to encourage physical activities in children with congenital heart diseases, taking into account all the benefits associated with this practice (quality of life, life expectancy) and this especially since these children often have limited capacity (due to their heart disease but also often by relative deconditioning).

While there is a transient increase in risk of cardiac complications during intense activity, it would nevertheless be inappropriate to contra-indicate physical activities considering the well-known benefits in the medium and long term.

The risks associated with the practice of physical activity must be assessed, on one hand, in terms of the severity of the heart disease, and on the other hand, on the nature and intensity of the activity. The stress test is here an essential tool because it helps to assess the physical capacity and cardiorespiratory adaptations to exercise.

The international recommendations for competitive sports generally give an appropriate advice for a specific situation but the practice of moderate activity or leisure sports which are highly desirable should not be neglected and be strongly encouraged.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 5

P. 509-522 - mai 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cathétérisme interventionnel dans les cardiopathies congénitales
  • François Godart, Ali Houeijeh
| Article suivant Article suivant
  • Cardiopathies congénitales de l’adulte : les enjeux médicaux et psychosociaux
  • Magalie Ladouceur, Florence Pontnau, Laurence Iserin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.