Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surveillance sérologique pour les Herpesvirus chez les receveurs de cornée - 08/03/08

Doi : JFO-03-2006-29-3-0181-5512-101019-200506016 

P.-Y. Robert [1],

J.-P. Adenis [1],

F. Denis [2],

M. Drouet [3],

S. Ranger-Rogez [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Surveillance sérologique pour les Herpesvirus chez les receveurs de cornée

Introduction : Les Herpesvirus sont ubiquitaires, générateurs d’anticorps circulants chez un grand nombre de patients. Lors d’une greffe de cornée, la transmission du virus Herpes Simplex (HSV) du donneur à l’hôte a été prouvée, résultant en une nécrose endothéliale primitive. Cependant, la surveillance sérologique des receveurs de cornée n’a pas encore été étudiée.

Matériel et méthodes : Les anticorps circulants anti-HSV, VZV, CMV et EBV ont été testés chez 117 couples donneur/receveur, avant, 8 jours après et 3 mois après kératoplastie transfixiante. Vingt-deux patients avaient des antécédents herpétiques. Tous les patients ont reçu une corticothérapie locale, mais aucun n’a reçu d’immunosuppresseur par voie générale.

Résultats : Aucune séroconversion n’a été mise en évidence, en particulier aucun patient CMV négatif en préopératoire n’est devenu séropositif en postopératoire. La concentration moyenne d’anticorps a significativement diminué en postopératoire chez certains patients. Un profil sérologique de réactivation pour EBV a été détecté en postopératoire chez 4 patients à 8 jours, et 3 autres patients à 3 mois.

Conclusions : Cette étude ne montre pas de séroconversion significative après greffe de cornée. Cependant, elle met en évidence une diminution du taux d’anticorps en postopératoire, ainsi qu’un profil sérologique de réactivation pour EBV, probablement lié à la corticothérapie locale ou au processus immun de la greffe.

Abstract

Herpesviruses serologic survey of corneal allograft recipients

Aims: Herpesviruses are ubiquitous viruses, providing circulating antibodies in a wide range of patients. Donor-to-host transmission of Herpes simplex virus via corneal graft has been proven, leading to primary graft failure. However, the serological survey of the corneal recipient for Herpesviruses has not yet been investigated.

Methods: Circulating antibodies to HSV, VZV, CMV, and EBV were tested in 117 corneal recipients prior to surgery as well as 8 days and 3 months following surgery. Twenty-two patients had a history of corneal herpes. All patients were treated with local steroids, and no patient received systemic immunosuppressive therapy.

Results: No seroconversion was encountered, in particular, no CMV patient was found CMV+ after grafting. The mean concentration of antibodies significantly decreased after grafting in a few patients. A serological profile of EBV reactivation was detected after surgery in four patients at day 8 and three more patients at 3 months.

Conclusions: This study shows no significant seroconversion after grafting. However, it shows a postoperative decrease in antibody levels as well as a serological profile of EBV reactivation, possibly related to local steroids or graft immune processes.


Mots clés : HSV , Herpesvirus , keratoplastie , anticorps , sérologie

Keywords: HSV , Herpesviruses , keratoplasty , antibodies , serology


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 259-263 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de la cytotoxicité de différents collyres à base de ciclosporine A buvable (Sandimmun®)
  • H. Nourry, S. Perrot, C. Martin, C. Chaumeil, C. Cambourieu, P. Rat, J.-M. Warnet
| Article suivant Article suivant
  • Sclérectomie profonde non perforante dans le traitement du glaucome uvéitique
  • K. Souissi, M.A. El Afrit, S. Trojet, A. Kraiem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.