Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les membranes « flottantes » - 08/03/08

Doi : JFO-03-2006-29-3-0181-5512-101019-200509372 

A. Susini,

F. Korczewski,

F. Betis,

F. Saniian,

P. Gastaud

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les membranes « flottantes »

Introduction : Les membranes « flottantes » sont des membranes épimaculaires spontanément détachées du plan rétinien et flottant dans la cavité vitréenne.

Patients et méthode : Cette étude porte sur une série de 9 patients ayant présenté un décollement spontané d’une membrane épimaculaire. La plupart de ces membranes étaient secondaires à un syndrome de traction vitréo-maculaire. Chez quatre patients, on trouvait la présence de déhiscences rétiniennes périphériques traitées par photocoagulation laser. L’absence de décollement complet du vitré postérieur était constante avant cette évolution.

Résultats : Le décollement de la membrane s’est produit lors de la survenue d’un décollement postérieur du vitré. L’apparition d’un volumineux corps flottant intravitréen attaché à la hyaloïde postérieure s’est avéré être parfois très gênant pour la vision, conduisant alors à une vitrectomie chez quatre patients pour ablation de cet important corps flottant. Chez les cinq patients non opérés, la présence de la membrane dans la cavité vitréenne n’était pas responsable de troubles fonctionnels importants.

Discussion : Les membranes épimaculaires concernées dans cette série étaient peu symptomatiques avant leur décollement. Elles semblent s’intégrer dans le cadre d’un syndrome de traction vitréo-maculaire. Les cas les plus invalidants et ayant nécessité un geste chirurgical étaient ceux où le décollement du cortex vitréen restait incomplet, laissant flotter une membrane opaque et peu mobile devant la région maculaire (3 des 4 cas).

Conclusion : Le décollement spontané d’une membrane épimaculaire est un évènement rarement observé et représente le plus souvent une évolution spontanément favorable d’un syndrome de traction vitréo-maculaire.

Abstract

Floating membranes

Introduction: Floating membranes are epiretinal membranes that spontaneously detach from the retina and float in the vitreous cavity.

Patients and method: We studied a series of nine patients with a spontaneous separation of a premacular membrane. The majority of these detached membranes were secondary to vitreomacular traction syndrome. In four patients, the presence of peripheral retinal tears treated in the past by laser photocoagulation were found. None of the patients had complete vitreoretinal detachment before progressing to floating membranes.

Results: The separation of the membrane from the macular area occurred at the time of posterior vitreous detachment. The appearance of a bulky intravitreous floating body attached to the posterior vitreous cortex sometimes proved to be very awkward for vision, resulting in a vitrectomy in four patients for ablation of this large floating body. In five patients who were not operated, the presence of the membrane in the vitreous cavity was not responsible for significant functional disorders.

Discussion: The epimacular membranes concerned in this series were not very symptomatic before their detachment. They seemed to be integrated within the context of vitreomacular traction syndrome. The most invalidating cases that required surgery were those where the separation of the vitreous cortex remained incomplete, leaving an opaque membrane floating with a little mobility in front of the macular area (three out of four cases).

Conclusion: The spontaneous detachment of a premacular membrane is an event that is quite seldom observed and generally follows the spontaneously favorable progression of vitreomacular traction syndrome.


Mots clés : Membrane épimaculaire , corps flottant , membrane flottante , syndrome de traction vitréo-maculaire , vitrectomie

Keywords: Epimacular membrane , floating body , floating membrane , vitreomacular traction syndrome , vitrectomy


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 296-301 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractéristiques épidémiologiques de la rétinopathie diabétique au Liban
  • N. Waked, R. Nacouzi, N. Haddad, R. Zaini
| Article suivant Article suivant
  • Néovaisseaux choroïdiens compliquant une maladie de Vogt-Koyanagi-Harada
  • A. Ketata, Z. Ben Zina, D. Hajji, D. Sellami, A. Abdelkefi, W. Kharrat, G. Bouaouaja, K. Dabbeche, J. Feki

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.