Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Kératoplastie lamellaire antérieure profonde dans le traitement chirurgical du kératocône. Recul de plus d’un an - 08/03/08

Doi : JFO-06-2006-29-6-0181-5512-101019-200602621 

P. Fournié,

J. Coullet,

S. Moalic,

F. Malecaze,

E. Chapotot,

J.L. Arné

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Kératoplastie lamellaire antérieure profonde dans le traitement chirurgical du kératocône. Recul de plus d’un an

But : Cette étude permet d’évaluer les résultats de la kératoplastie lamellaire antérieure profonde (KLAP) par dissection à l’air ou par visco-dissection dans le traitement chirurgical du kératocône comme alternative à la kératoplastie transfixiante.

Matériels et méthodes : Des patients présentant un kératocône avec une intolérance aux lentilles de contact ont été opérés par KLAP entre février 2001 et septembre 2002 dans le cadre d’une étude prospective monocentrique non comparative. La dissection lamellaire profonde a été réalisée soit par injection d’air dans la cornée de façon à obtenir un emphysème cornéen stromal, soit par injection de matériel visco-élastique. Cette dernière permettait de séparer la membrane de Descemet du stroma profond en se servant de l’interface air-endothélium. L’humeur aqueuse avait été préalablement remplacée par de l’air en chambre antérieure pour visualiser la surface cornéenne postérieure. Un greffon allogénique de pleine épaisseur débarrassé de son endothélio-Descemet était suturé dans le lit cornéen receveur.

Résultats : Quinze yeux de quinze patients (âge moyen : 41,2 ans) ont subi une KLAP. L’acuité visuelle moyenne pré-opératoire était de 0,11 ± 0,06. À 1 an, la meilleure acuité visuelle moyenne corrigée était de 0,47 ± 0,16 (p ≪ 0,001). L’astigmatisme kératométrique moyen a diminué de 6,97 ± 3,3 D à 2,77 ± 1,76 D à 1 an (p ≪ 0,001). La densité cellulaire endothéliale moyenne était à trois mois postopératoire de 2 018 ± 662/mm2 alors qu’elle était de 2 604 ± 235/mm2 à un mois pré-opératoire (perte cellulaire de 22,5 %, p > 0,05). Une perforation per opératoire de la membrane de Descemet est survenue dans 5 cas (33,3 %). Deux cas ont été convertis en kératoplastie transfixiante. Il n’y a pas eu de rejet endothélial.

Conclusion : Dans cette série, la KLAP semble être une procédure intéressante dans le traitement du kératocône avec des résultats réfractifs encourageants, une absence de décompensation endothéliale primaire du greffon et une absence de rejet de greffe endothélial. La KLAP est une alternative intéressante à la kératoplastie transfixiante même si elle est de réalisation plus difficile.

Abstract

Deep anterior lamellar keratoplasty in the surgical treatment of keratoconus. A 1-year follow-up

Objective: To evaluate the results of deep anterior lamellar keratoplasty (DALK) using dissection with air or with a viscoelastic substance in the surgical treatment of keratoconus as an alternative to penetrating keratoplasty.

Material and methods: This prospective monocentric noncomparative study involved patients with contact lens-intolerant keratoconus operated on between February 2001 and September 2002. Deep lamellar dissection was performed either by air injection into the cornea to create a white emphysema of the stroma or by viscoelastic injection. This allows the surgeon to separate Descemet’s membrane from the posterior stroma using the air-to-endothelium interface. Previously, aqueous humor was replaced by air in the anterior chamber to visualize the posterior corneal surface. A full-thickness allogenic corneal button was sutured into the recipient bed, after stripping its Descemet’s membrane.

Results: Fifteen eyes of 15 patients (mean age, 41.2 years) underwent DALK. The mean preoperative visual acuity was 0.11±0.06. At 1 year, the mean best corrected visual acuity was 0.47±0.16 (p≪0.001). Mean keratometric astigmatism was reduced from 6.97±3.3 D to 2.77±1.76 D at 1 year (p≪0.001). Specular microscopy 3 months postoperatively revealed average endothelial cell counts of 2018±662/mm2, while 1 month preoperatively this value was 2604±235/mm2 (cell loss, 22.5%; p>0.05). Perforation of Descemet’s membrane during surgery occured in five eyes (33.3%). Two cases were converted to penetrating keratoplasty. There was no endothelial rejection.

Conclusion: In this series, DALK appears to be a promising procedure for treatment of keratoconus with encouraging refractive outcome, no progressive primary graft failure, and no allogenic endothelial graft rejection. DALK is an interesting alternative for penetrating keratoplasty even if it is technically more difficult.


Mots clés : Kératoplastie lamellaire antérieure profonde , kératocône , rejet de greffe , endothélium

Keywords: Deep anterior lamellar keratoplasty , keratoconus , graft rejection , endothelium


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 6

P. 602-613 - juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude clinique des compresses Supranettes dans le traitement de l’allergie oculaire saisonnière ou per-annuelle de l’enfant
  • T. Devogelaere, A. Beresniak, A. Raymaeckers, H. Naacke, I. Ssi Yan Kai, D. Brémond-Gignac
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité du latanoprost, donné en première ou deuxième intention, sur la pression intra-oculaire et la symptomatologie oculaire chez des patients présentant un glaucome à angle ouvert ou une hypertension oculaire simple
  • C. Baudouin, J.-F. Rouland, J.-P. Nordmann, A. Bron, F. Pelen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.