Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Efficacité du latanoprost, donné en première ou deuxième intention, sur la pression intra-oculaire et la symptomatologie oculaire chez des patients présentant un glaucome à angle ouvert ou une hypertension oculaire simple - 08/03/08

Doi : JFO-06-2006-29-6-0181-5512-101019-200603551 

C. Baudouin [1],

J.-F. Rouland [2],

J.-P. Nordmann [3],

A. Bron [4],

F. Pelen [5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Efficacité du latanoprost, donné en première ou deuxième intention, sur la pression intra-oculaire et la symptomatologie oculaire chez des patients présentant un glaucome à angle ouvert ou une hypertension oculaire simple

Objectifs : L’objectif de l’étude est d’évaluer la modification de la pression intra-oculaire (PIO) et de la symptomatologie oculaire grâce à l’échelle « Glaucoma Symptom Scale » chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert (GAO) ou d’hypertension oculaire (HTO) traités par latanoprost pendant trois mois.

Matériels et méthodes : Cette étude multicentrique, contrôlée, menée en ouvert, a inclus des adultes, atteints de GAO ou HTO simple, traités par monothérapie ou naïfs de tout traitement hypotenseur local, et nécessitant le changement ou l’initiation d’une monothérapie. Une goutte de latanoprost 0,005 %, a été instillée dans chaque œil atteint chaque soir pendant 12 semaines. L’efficacité a été évaluée par la variation de la PIO et la symptomatologie ophtalmique en fin de traitement. Les facteurs prédictifs associés à une diminution relative d’au moins 30 % de la PIO ont été recherchés (modèle de régression logistique).

Résultats : Au total, 920 patients atteints de GAO (54 %) ou HTO (44 %), traités antérieurement (69 %) ou naïfs (31 %), ont été inclus dans l’étude. La population était composée de 56 % de femmes et de 44 % d’hommes, âgés en moyenne de 63 ± 13 ans. À l’inclusion, la PIO moyenne était de 22,1 ± 3,8 mmHg. Après traitement, la PIO avait significativement diminuée de 5,1 ± 4 mmHg, soit 22 %. La réduction de la PIO était de 7,1 ± 4 mmHg (soit 29 %) chez les patients « naïfs » et, de 4,2 ± 4 mmHg (soit 19 %) chez les patients antérieurement traités. La diminution relative de la PIO était d’au moins 30 % chez 47 % des patients « naïfs » et 21 % des patients antérieurement traités. Les facteurs pronostics d’une telle diminution (dans la population des patients antérieurement traités) étaient une PIO supérieure à 21 mmHg avant initiation du latanoprost, le sexe masculin et la présence d’un antécédent ophtalmologique. La diminution de la PIO était similaire chez les patients atteints de GAO ou HTO. Chez les patients antérieurement traités, une amélioration significative des symptômes oculaires étudiés a été observée après traitement. Au total, 7 % des patients ont présenté un événement indésirable affectant l’appareil visuel : irritation (2 %), douleur (2 %) et hyperhémie (1,4 %). L’observance était déclarée bonne chez 94 % des patients.

Conclusion : Le latanoprost donné en première ou seconde intention à la dose recommandée pendant trois mois permet d’obtenir une diminution significative de la PIO chez des patients atteints de GAO ou d’HTO. Il a également des effets bénéfiques sur les symptômes visuels et non visuels ressentis par les patients antérieurement traités, et présente un bon profil de tolérance.

Abstract

Efficacy of first- or second-line latanoprost on intraocular pressure and ocular symptoms in patients with open-angle glaucoma or ocular hypertension

Objectives: The aim of this study was to assess the changes in intraocular pressure (IOP) and ophthalmic symptoms with the Glaucoma Symptom Scale in patients suffering from open-angle glaucoma (OAG) or ocular hypertension (OHT) after 3 months of treatment with latanoprost.

Materials and methods: This multicentric open study was carried out in adult patients suffering from OAG or simple OHT (naive or previously treated with monotherapy) and needing a change or initiation of anti-glaucomatous treatment. One drop of latanoprost 0.005% was instilled every evening for 12 weeks in each affected eye. Efficacy was assessed by the variation in IOP and ophthalmic symptomatology at the end of treatment. Prognosis factors associated with a relative IOP reduction of at least 30% were sought (using a logistic regression model).

Results: A total of 920 patients suffering from OAG (54%) or OHT (44%), either previously treated (69%) or naive (31%), were included. The male:female ratio was 0.78 and the mean age was 63±13 years. At inclusion, the mean IOP was 22.1±3.8 mmHg. After treatment, IOP was significantly decreased by 5.1±4 mmHg, corresponding to a 22% reduction. IOP reduction was 7.1±4 mmHg, corresponding to 29% in naive patients and 4.2±4 mmHg, corresponding to 19% in previously treated patients. A relative IOP reduction of at least 30% was reached by 47% of naive patients and 21% of previously treated patients. In previously treated patients, a relative IOP reduction of at least 30% had a greater chance of being reached in men with previous ophthalmic history and high IOP at inclusion (above 21 mmHg). IOP reduction was similar in patients with OAG and OHT. A significant improvement in ophthalmic symptoms was observed after treatment in previously treated patients. A total of 7% of the patients presented an adverse event affecting the visual system: eye irritation (2%), eye pain (2%), or eye hyperemia (1%). Compliance was good for 94% of the patients.

Conclusion: Latanoprost given as first or second-line treatment at the recommended dose effectively decreases IOP in patients with OAG or OHT. This treatment also improves visual and nonvisual symptoms in previously treated patients and presents a good safety profile.


Mots clés : Latanoprost , glaucome à angle ouvert , hypertension oculaire , prostaglandine

Keywords: Latanoprost , open-angle glaucoma , ocular hypertension , prostaglandin


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 6

P. 615-624 - juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kératoplastie lamellaire antérieure profonde dans le traitement chirurgical du kératocône. Recul de plus d’un an
  • P. Fournié, J. Coullet, S. Moalic, F. Malecaze, E. Chapotot, J.L. Arné
| Article suivant Article suivant
  • L’iridoplastie au laser Argon dans le traitement du glaucome par fermeture de l’angle avec iris plateau
  • B. Tnacheri Ouazzani, M. Berkani, M. Ecoffet, Y. Lachkar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.