Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs pronostiques du mélanome malin de l’uvée - 08/03/08

Doi : JFO-09-2006-29-7-0181-5512-101019-200604977 

L. Desjardins,

C. Levy-Gabriel,

L. Lumbroso-Lerouic,

X. Sastre,

R. Dendale,

J. Couturier,

S. Piperno-Neumann,

T. Dorval,

P. Mariani,

R. Salmon,

C. Plancher,

B. Asselain

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Facteurs pronostiques du mélanome malin de l’uvée. Étude rétrospective sur 2 241 patients et apport récent de la recherche de la monosomie 3

Introduction : Nous avons réalisé une étude rétrospective des facteurs cliniques influençant le pronostic local et général chez des patients atteints de mélanome choroïdien. Nous avons effectué une analyse préliminaire de la valeur pronostique de la monosomie 3.

Patients et méthode : Les patients adressés à l’Institut Curie pour un mélanome de l’uvée ont un bilan initial complet, un traitement conservateur radiothérapique ou une énucléation et un suivi à long terme local et général. Depuis 5 ans, les tumeurs traitées par énucléation ont une étude du statut du chromosome 3 par FISH. Les données concernant le bilan initial, le traitement et le suivi sont enregistrées systématiquement de manière prospective. Nous avons réalisé une étude rétrospective avec analyse multivariée des facteurs cliniques influençant la récidive locale, la conservation oculaire, les métastases et la survie, et en particulier des effets de la monosomie 3.

Résultats : Deux mille deux cent quarante et un patients ont été traités avec un recul médian de 72 mois. 92,8 % des patients ont eu un traitement conservateur par curiethérapie à l’iode 125 ou par protonthérapie, et 7,2 % des patients ont eu une énucléation (n = 160). Parmi les patients énucléés, 120 ont eu une étude génétique de leur tumeur par FISH. La survie globale a été de 76,3 %, et le taux de métastases, de 19,5 %. Les facteurs cliniques influençant la survie en analyse multivariée sont la taille et la localisation de la tumeur, l’âge, le sexe et le traitement initial. Les facteurs influençant le risque métastatique sont identiques, avec en plus, l’existence d’un décollement de rétine initial et la récidive locale. La monosomie 3 influence de façon significative le risque métastatique.

Discussion : Cette étude retrouve les facteurs de risque habituels, mais diffère légèrement des précédentes séries car la localisation à cheval sur l’équateur apparaît plus péjorative que la localisation au niveau du corps ciliaire pour les métastases et la survie. Par ailleurs, le décollement de rétine initial apparaît comme un facteur de risque significatif pour la récidive locale et les métastases. Actuellement, la recherche de la monosomie 3 n’est possible que sur des pièces d’énucléation ; mais, il est probable qu’elle puisse être applicable aux biopsies à l’aiguille. Cette recherche pourrait être proposée en même temps que le traitement conservateur.

Conclusion : Cette étude confirme les résultats précédents sur les facteurs pronostiques du mélanome uvéal et la valeur pronostique de la monosomie 3. L’identification de plus en plus précise d’un groupe de patients à haut risque devrait permettre prochainement de proposer des thérapeutiques adjuvantes à ces patients et d’adapter le suivi à long terme.

Abstract

Prognostic factors for malignant uveal melanoma. Retrospective study on 2,241 patients and recent contribution of monosomy-3 research

Introduction: We conducted a retrospective study on the clinical factors influencing the local and general prognosis of patients treated for uveal melanoma with a preliminary analysis of the prognostic value of monosomy 3.

Patients and method: The patients sent to Curie Institute for uveal melanoma have a complete initial clinical evaluation, conservative management by radiotherapy or enucleation, and local and general long-term follow-up. Over the last 5 years, the status of chromosome 3 has been assessed by FISH in the tumors of enucleated patients. Findings concerning the initial workup, treatment, and follow-up are recorded prospectively. We conducted a retrospective study with multivariate analysis of the clinical factors influencing local recurrence, ocular conservation metastasis, and survival and studied the effect of monosomy 3.

Results: A total of 2241 patients were registered with a median follow-up of 72 months. Of these patients, 92.8% had conservative management with iodine 125 brachytherapy or proton beam therapy and 7.2% of the patients had enucleation (n=160). Tumors from 120 patients were studied for the status of chromosome 3 by FISH. The overall survival rate was 76.3% and the metastatic rate was 19.5%. The clinical factors influencing survival were the size and location of the tumor, age of the patient, gender, and initial treatment. The factors influencing the metastatic risk were the same plus retinal detachment and local recurrence. Monosomy 3 was a significant risk factor for metastatic disease.

Discussion: This study found the usual risk factors with the difference that location on the equator seems to be of worse prognosis than ciliary body involvement for survival and metastasis. In addition, the initial retinal detachment appears to be a risk factor for local recurrence and metastasis. At present, the evaluation of chromosome 3 is available for enucleated tumors but it could probably be done on needle biopsy performed during conservative management as well.

Conclusion: This study confirms previous results on the prognostic factors of uveal melanoma and on the value of monosomy 3. The increasingly precise identification of a group of high-risk patients should allow us to propose adjuvant therapy and to adapt follow-up.


Mots clés : Mélanome de l’uvée , facteurs pronostiques , décollement de rétine , monosomie 3

Keywords: Uveal melanoma , prognostic factors , retinal detachment , monosomy 3


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 7

P. 741-749 - septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement par injection intra-vitréenne de Ranibizumab (Lucentis®) pour des néovaisseaux choroïdiens occultes prédominants liés à la DMLA
  • G. Coscas, F. Coscas, G. Soubrane
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge chirurgicale des perforations cornéennes non traumatiques : étude rétrospective sur 8 ans
  • C. Vasseneix, D. Toubeau, G. Brasseur, M. Muraine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.