Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Luxation intracamérulaire du tube en Supramid de valves de Krupin courtes plus de 13 ans après leur implantation - 08/03/08

Doi : JFO-10-2006-29-8-0181-5512-101019-200603107 

F. Forestier,

K. Bendeddouche,

S. Abid,

A. Salvanet-Bouccara

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Luxation intracamérulaire du tube en Supramid de valves de Krupin courtes plus de 13 ans après leur implantation. À propos de deux cas

Introduction : Au cours de l’année 2004, les auteurs ont procédé à l’ablation de deux valves de Krupin courtes pour luxation intracamérulaire du tube en Supramid de ces valves posées plus de 13 ans plus tôt.

Observations : Un premier cas de luxation intracamérulaire du tube en Supramid d’une valve de Krupin courte a été traité en avril 2004, puis un second en novembre de la même année. Ces valves avaient été implantées respectivement en janvier 1991 et en août 1983, toutes deux pour une réponse insuffisante à des traitements médicaux lourds locaux et généraux pour des glaucomes d’origine vasculaire : des troubles circulatoires post-traumatiques pour l’un et un glaucome néovasculaire post-occlusion de la veine centrale pour l’autre.

Résultats : En 2004, il a été pratiqué dans chaque cas l’ablation sous Healon du tube en Supramid luxé en chambre antérieure et la dissection de la trappe sclérale précédemment réalisée. Cela a permis la mise en évidence et l’ablation du tube en Silastic intrascléral dont l’extrémité distale fendue laissait toujours perler l’humeur aqueuse. Les deux bras latéraux en Supramid servant à la fixation de la valve ont également été enlevés. Ces deux valves ont été remplacées par un drain de Molteno à un plateau. Les suites opératoires ont été simples.

Discussion : Depuis février 1981, de nombreuses valves de Krupin d’abord courtes, puis longues ont été posées dans le service d’ophtalmologie de l’Hôpital de Villeneuve-Saint-Georges. La structure de ces valves et son évolution sont rappelées. La conception de ces valves qui se composaient au début d’un tube de drainage bi-composite (un tube intracamérulaire en Supramid se poursuivant par un tube intrascléral en Silastic) a évolué vers un tube de drainage composé du même matériau depuis sa portion intracamérulaire jusqu’à son extrémité valve intrasclérale, mettant donc à l’abri de toute désunion des deux tubes. Cet historique et cette évolution sont retracés à travers la revue de la littérature.

Conclusion : Ces anciennes valves de Krupin ont permis la stabilisation tensionnelle pendant plusieurs années de nombreux glaucomes résistants à des traitements médicaux lourds. Leur conception bi-composite a été repensée au profit d’un tube d’un seul tenant ne pouvant plus se transformer en corps étranger intracamérulaire mobile.

Abstract

Anterior chamber migration of Supramid tube from short Krupin valves after more than 13 years of implantation. Two case reports

Introduction: In 2004, the authors had to remove two short Krupin valves because the Supramid tube of these valves implanted 13 years previously had migrated into the anterior chamber.

Case report: The first case was treated in April 2004, the second in November 2004. These valves had been implanted in January 1991 and August 1983 respectively; both because of insufficient, intense general and local medical treatments for vascular glaucoma: post-traumatic for one and neovascular glaucoma after central retinal vein occlusion for the other.

Results: In 2004 in each case, the authors performed the extraction, with Healon, of the Supramid tube that had migrated into the anterior chamber and the dissection of the previous scleral flap, which allowed them to uncover and extract the Silastic scleral tube whose split distal end continued to allow seepage of aqueous humour. The two lateral Supramid arms used to stitch the valve were also removed. The two valves were replaced with a Molteno glaucoma drainage implant. Follow-up was simple.

Discussion: Since February 1981, several Krupin valves, first short, then long, were placed in the Ophthalmic Ward of the Villeneuve St Georges Hospital in France. The authors discuss their structure and evolution. The design of these valves, at first made of two different materials (an intracameral Supramid tube followed by a intrascleral Silastic tube) evolved toward a draining tube made from the same material for its entire length, preventing the disconnection of the two tubes. A literature review retraces the history of the device and the modifications over time.

Conclusion: These old Krupin valves have stabilized the IOP for several years in numerous glaucoma patients who did not respond to intense medical treatments. Their dual-material concept was redesigned in favor of a single tube that could no longer become a mobile intraocular foreign body.


Mots clés : Valve de Krupin , tube intracamérulaire en Supramid , corps étranger intracamérulaire , glaucome

Keywords: Krupin valve , intracameral Supramid tube , intracameral foreign body , glaucoma


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 8

P. 929-931 - octobre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neuropathie optique lors d’un traitement par disulfirame
  • A.-C. Bessero, J.-B. Daeppen, F.-X. Borruat
| Article suivant Article suivant
  • Maladie de Kikuchi et atteinte ophtalmologique
  • F. Rocher, B. Pelosse, M. Momtchilova, L. Laroche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.