Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les abcès graves de la cornée : à propos de 100 cas - 08/03/08

Doi : JFO-04-2007-30-4-0181-5512-101019-200700137 

R. Limaiem,

F. Mghaieth,

A. Merdassi,

K. Mghaieth,

A. Aissaoui,

L. El Matri

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les abcès graves de la cornée : à propos de 100 cas

But : Étudier les facteurs favorisants, les aspects cliniques, les éléments du diagnostic microbiologique et discuter la conduite thérapeutique et le pronostic des abcès cornéens graves.

Patients et méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective des patients hospitalisés dans le service B à l´institut Hédi Raies d´ophtalmologie (Tunis, Tunisie) pour abcès grave de la cornée sur une période allant d’août 1996 à novembre 2004.

Résultats : Cent patients présentant un abcès cornéen ont été hospitalisés : 55 hommes et 45 femmes, âgés de 11 ans à 87 ans. Les principaux facteurs prédisposant retrouvés étaient une pathologie de la surface oculaire (30 %), un traumatisme oculaire (28 %), une chirurgie oculaire (17 %), le port de lentilles de contact (8 %). Dans 9 % des cas, nous n’avons trouvé aucun facteur de risque. La culture après grattage cornéen a été positive dans 42 % des cas, identifiant des bactéries Gram+ (48,6 %), des bactéries Gram– (29,7 %) et des mycoses (21,6 %). La majorité des patients (93 %) ont reçu une antibiothérapie à large spectre, avec un succès thérapeutique dans 53,8 % des cas. Les antifongiques par voie parentérale ont été indiqués dans 17 cas. Le recours à la chirurgie a été nécessaire dans 14 cas (25,8 %) : une kératoplastie thérapeutique dans 5 cas et une kératoplastie à froid dans 9 cas. L´acuité visuelle finale a été supérieure ou égale à l’acuité visuelle initiale dans 81 cas. Une perte anatomique du globe a été observée dans 8 cas : une éviscération dans 6 cas, et une énucléation dans 2 cas.

Conclusion : L´abcès cornéen est une pathologie grave et fréquente pouvant entraîner la cécité. Seule une prise en charge précoce et adaptée aux résultats microbiologiques permet d´améliorer le pronostic de l´abcès cornéen.

Abstract

Severe microbial keratitis: report of 100 cases

Purpose: To study predisposing factors, clinical aspects, and microbiological diagnosis in severe microbial keratitis, and to discuss the therapy and visual outcome.

Material and methods: A prospective and retrospective study concerning patients presenting microbial keratitis hospitalized in department B of the Hedi Raies Ophthalmology Institute (Tunis, Tunisia), from August 1996 to November 2004.

Results: One hundred patients with microbial keratitis were hospitalized (45 females and 55 males; ranging in age from 11 to 87 years). The principal predisposing factors were ocular surface pathology (30%), ocular trauma (28%), prior ocular surgery (17%), and contact lens wear (8%). The corneal scraping culture was positive in 42% of cases, isolating Gram-positive bacteria (48.6%), Gram-negative bacteria (29.7%), and fungi (21.6%). The majority of our patients (93%) had broad-spectrum topical antibiotics with therapeutic success in 53.8% of cases. Systemic antifungal agents were indicated in 17 cases. Surgery was necessary in 25.8% of cases: therapeutic keratoplasty in five cases and deleted keratoplasty in nine cases. Final visual acuity was equal to or better than at admission in 81% of cases. Anatomic loss of the eye was observed in eight cases (evisceration, six cases; enucleation, two cases).

Conclusion: microbial keratitis is a frequent and severe pathology that can lead to blindness. Only early and adapted management can improve the prognosis of severe microbial keratitis.


Mots clés : Abcès , cornée , kératoplastie , microbiologie , prélèvement

Keywords: Cornea , corneal scraping , keratitis , keratoplasty , microbiology


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 4

P. 374-379 - avril 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude épidémiologique de la rétinopathie du prématuré : les facteurs de risque au CHU de Tours
  • E. Lala-Gitteau, S. Majzoub, E. Saliba, P.-J. Pisella
| Article suivant Article suivant
  • Étude de l’impact du contrôle postural associé au port de verres prismatiques dans la réduction des troubles cognitifs chez le dyslexique de développement
  • P. Quercia, A. Seigneuric, S. Chariot, A. Bron, C. Creuzot-Garcher, F. Robichon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.