Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude des rapports papille-fovéa par rétinophotographie chez le patient sain - 08/03/08

Doi : JFO-06-2007-30-6-0181-5512-101019-200702140 

F. Lefèvre,

K. Leroy,

B. Delrieu,

D. Lassale,

A. Péchereau

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Étude des rapports papille-fovéa par rétinophotographie chez le patient sain

Introduction : La mesure de la torsion oculaire reste incertaine et délicate via les méthodes subjectives de mesure. Les mesures objectives sont à présent accessibles en pratique quotidienne : nous avons déterminé la norme de la torsion oculaire chez le sujet sain à partir de rétinophotographies.

Matériels et méthodes : Nous avons mené une étude prospective sur 150 patients repartis en trois groupes d’âges : enfants (âge ≪ 15 ans) ; adultes jeunes (âge compris entre 15 et 50 ans) ; sujets presbytes (âge > 50 ans). Tous les sujets inclus avaient un examen oculomoteur normal et étaient proches de l’emmétropie (± 1 dioptrie). Les rétinophotographies non mydriatiques ont été effectuées selon un mode standardisé. L’analyse des données a été réalisée sur un logiciel graphique avec prise en compte de repères anatomiques reproductibles. Une étude statistique a déterminé les seuils de significativité.

Résultats : L’angle entre la papille et la fovéola était reparti selon une distribution normale (moyenne = 6,3° ; écart type = 3,4). Cette mesure était reproductible chez un même individu au cours de différents examens successifs. Il n’y avait pas de variation de cet angle entre les différentes classes d’âge. Par ailleurs chez 87 % des sujets, la fovéola se projetait entre le centre papillaire et le pole inférieur de la papille, démontrant qu’il s’agit donc de repères anatomiques fiables pour une évaluation clinique de la torsion.

Discussion : Cette étude confirme la pertinence des mesures objectives de la torsion oculaire et valide les repères anatomiques proposés par les rares études publiées antérieurement.

Conclusion : L’ère de la photographie ophtalmologique systématique ouvre de nouveaux horizons diagnostiques en oculomotricité. Le préalable indispensable à toute étude de la pathologie est la détermination des limites de la distribution des valeurs chez le sujet sain. La validation de repères anatomiques simples et reproductibles devrait permettre une utilisation aisée en pratique clinique quotidienne.

Abstract

Study of the optic nerve head-fovea angle with retinophotography in healthy patients

Purpose: The measurement of ocular torsion remains complicated and delicate when using subjective methods of measurement. Objective measures are now accessible in daily practice. This study determined the standards for ocular torsion in healthy patients with fundus photographs.

Materials and methods: Prospective study on 150 patients divided into three different age groups: children (under 15 years); young adults (15-50 years); and adults (over 50 years). All patients included had a normal oculomotor examination and were close to emmetropia. The fundus photographs were taken using a standardized system. The results were analyzed with a graphic computer program and took into consideration reproducible anatomical models; a statistical study determined the thresholds of statistical significance.

Results: The optic nerve head-fovea angle followed a Gaussian distribution (mean, 6.3; standard deviation, 3.4). The measure was reproducible in a single patient through different successive examinations. There was no variation of this angle between the patients of different ages. Furthermore, in 87% of the patients, the fovea had a projection between the center and the lower edge of the optic nerve head, indicating that these anatomical models are reliable in a clinical evaluation of torsion.

Discussion: This study confirms the accuracy of the objective measurements of ocular torsion and validates the anatomical models proposed by the rare studies already published.

Conclusions: The era of systematic ophthalmic photography is opening new perspectives in diagnosis now that the range in healthy patients has been determined, necessary before the disease could be analyzed. This validation of reliable and simple anatomical models should make this method easy to use in clinical and daily practice.


Mots clés : Torsion oculaire , Sujet normal , rétinophotographie , strabisme

Keywords: Ocular torsion , normal subject , fundus photography , strabismus


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 6

P. 598-606 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison de deux techniques d’évaluation de la cyclotorsion monoculaire statique : le champ visuel central et l’ophtalmoscope laser à balayage
  • J.P. Woillez, J. Honoré, S. Defoort, J.C. Hache
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Wolfram. À propos de deux cas
  • A. Sayouti, R. Benhaddou, R. Khoumiri, L. Gaboune, H. Guelzim, N. Benfdil, A. Moutaoukil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.