Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt d’un protocole simple pour améliorer l’utilisation des examens complémentaires dans le diagnostic d’appendicite chez l’enfant - 19/08/17

Doi : 10.1016/j.jchirv.2015.12.011 
G. Podevin a, , P. De Vries b , H. Lardy c , C. Garignon d , T. Petit e , O. Azzis f , J. Mcheik g , J.C. Roze h
a Service de chirurgie pédiatrique, CHU d’Angers, 49000 Angers, France 
b Service de chirurgie pédiatrique, CHU de Brest, 29000 Brest, France 
c Service de chirurgie pédiatrique, CHU de Tours, 37000 Tours, France 
d Service de chirurgie pédiatrique, centre hospitalier Saint-Brieuc, 22000 Saint-Brieuc, France 
e Service de chirurgie pédiatrique, CHU de Caen, 14000 Caen, France 
f Service de chirurgie pédiatrique, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
g Service de chirurgie pédiatrique, CHU de Poitiers, 86000 Poitiers, France 
h CIC pédiatrique, réseau HUGOPEREN, CHU de Nantes, 44000 Nantes, France 

Auteur correspondant. Pôle FME, service de chirurgie pédiatrique, 4, rue Larrey, 49933 Angers, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Évaluer la compliance à l’utilisation d’un protocole diagnostique dans l’appendicite de l’enfant. Notre objectif secondaire était de déterminer l’impact de ce protocole sur l’efficacité diagnostique et la morbidité.

Méthodes

Nous avons conduit une étude prospective de soins courants dans 8 centres, permettant l’inclusion de 866 patients. En accord avec la randomisation par période et par centre, 543 ont été pris en charge avant la mise en place du protocole et 323 après.

Résultats

La comparaison entre les deux périodes a montré une augmentation moyenne de la prescription d’examens complémentaires en accord avec le protocole diagnostique de 29,1 %, passant de 50,8 à 79,9 % (p<0,02). Si nous utilisons un critère combiné de mauvais résultats groupant les patients avec un faux diagnostic ou des complications postopératoires, la comparaison entre les deux périodes n’était pas significativement différente (85/543 [15,6 %] vs 45/323 [13,9 %], p=0,5), mais la comparaison, quelle que soit la période, des patients sans application du protocole à ceux qui en ont bénéficié, montrait une différence très significative (67/332 [20,2 %] vs 63/534 [11,8 %], p<0,001), avec un taux d’appendicectomie inutile passant de 11,9 à 5,3 % (p<0,01).

Conclusions

La mise en place d’un protocole diagnostique améliore l’application de bonne pratique dans le diagnostic de l’appendicite chez l’enfant, réduisant les appendicectomies inutiles et la morbidité et, avec l’aide de la biologie et de l’imagerie, permet aux chirurgiens d’adapter leur stratégie thérapeutique aux cas particuliers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Goal

To evaluate physician compliance with use of a diagnostic algorithm for appendicitis in children. Our secondary objective was to determine the impact of the algorithm on diagnostic accuracy and morbidity.

Methods

We conducted a clustered randomized trial in eight centers. A total of 866 patients were included and, depending on the period of randomization at particular centers, 543 patients were managed before the formal institution of the diagnostic algorithm; their diagnostic management was compared to that of the subsequent 323 patients.

Results

There was a 29.1% mean increase in the use of imaging studies included in the algorithm after algorithm set-up, rising from 50.8 to 79.9% (P<0.02). When we used a composite endpoint of “poor results” (grouping patients with incorrect diagnoses and/or postoperative complications), no statistically significant difference was found between the two periods (85/543 [15.6%] before vs. 45/323 [13.9%] after set-up, P=0.5). But when the number of incorrect diagnoses of appendicitis made without the use of the algorithm was compared to that of patients who took advantage of the algorithm, the difference was highly significant (67/332 [20.2%] vs. 63/534 [11.8%], P<0.001), and the rate of unnecessary appendectomy decreased from 11.9% to 5.3% (P<0.01).

Conclusions

Our diagnostic algorithm improved the adherence to good practice for the diagnosis of appendicitis in children, reducing the rates of unnecessary appendectomy and morbidity. This strategy, combining laboratory tests and imaging, should permit pediatric surgeons to adapt their therapeutic approaches to specific cases.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Enfant, Diagnostic, Échographie, Appendicite, Protocole

Keywords : Children, Pediatrics, Diagnosis, Ultrasound, Appendicitis, Algorithm


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.
☆☆ Registre « Clinical Trial » : cette publication est une partie de l’étude « Study for a Rational Management of Appendicitis in Children (ALGAP) », enregistré avec le no NCT01067937 sur www.clinicaltrials.gov/.


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 154 - N° 4

P. 253-260 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cholécystectomies laparoscopiques pour cholécystites aiguës lithiasiques : facteurs prédictifs de conversion incluant le grade de sévérité de Tokyo 2013
  • M. Bouassida, M. Fadhel Chtourou, H. Charrada, S. Zribi, L. Hamzaoui, M. Mongi Mighri, H. Touinsi
| Article suivant Article suivant
  • Le diverticule de Meckel chez l’adulte
  • J. Lequet, B. Menahem, A. Alves, A. Fohlen, A. Mulliri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.