Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adénomyomatose vésiculaire : diagnostic et prise en charge - 23/08/17

Gallbladder adenomyomatosis: Diagnosis and management

Doi : 10.1016/j.jchirv.2017.03.003 
N. Golse a, , M. Lewin b, A. Rode c, M. Sebagh d, J.-Y. Mabrut e
a Centre hépatobiliaire, hôpital Paul-Brousse, université Paris-Sud, 12, avenue Paul-Vaillant-Couturier, 94804 Villejuif cedex, France 
b Service de radiologie, hôpital Paul-Brousse, université Paris-Sud, 94800 Villejuif, France 
c Service de radiologie, hôpital de la Croix-Rousse, université Claude-Bernard Lyon-1, 69004 Lyon, France 
d Service d’anatomie et cytologie pathologiques, hôpital Paul-Brousse, université Paris-Sud, 94800 Villejuif, France 
e Service de chirurgie digestive et de transplantation hépatique, université Claude-Bernard-Lyon-1, hôpital de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 23 August 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

L’adénomyomatose (ADM) vésiculaire est une anomalie bénigne, acquise, caractérisée par une hypertrophie de la muqueuse s’invaginant au sein d’une musculeuse épaissie (sinus de Rokitansky-Aschoff). Il existe trois formes d’ADM : segmentaire, fundique et plus rarement diffuse. L’étiopathogénie est mal connue mais une inflammation vésiculaire chronique est nécessaire. Sa prévalence sur pièce de cholécystectomie est estimée entre 1 et 9 % avec un sex-ratio équilibré et une incidence qui augmente après 50 ans. L’ADM, le plus souvent asymptomatique, peut se manifester par des douleurs abdominales aspécifiques ou de type colique hépatique, même en l’absence de lithiase vésiculaire associée (50 à 90 % des cas). L’ADM peut aussi se révéler par une crise de cholécystite alithiasique. Le diagnostic repose principalement sur l’échographie qui identifie des images pseudokystiques intrapariétales et des artéfacts en « queue de comète ». L’IRM avec séquences de bili-IRM constitue l’examen de référence avec des images caractéristiques en « collier de perles ». Une ADM symptomatique constitue une indication de cholécystectomie qui permet une disparition complète des symptômes. Une ADM asymptomatique ne constitue pas une indication opératoire mais le diagnostic radiologique doit alors être formel. En cas de doute diagnostique, notamment avec un cancer vésiculaire, une cholécystectomie est justifiée. La découverte d’une ADM sur pièce de cholécystectomie ne justifie pas de surveillance particulière.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Gallbladder (GB) adenomyomatosis (ADM) is a benign, acquired anomaly, characterized by hypertrophy of the mucous membrane that invaginates into the interstices of a thickened muscularis forming so-called Rokitansky-Aschoff sinuses. There are three forms of ADM: segmental, fundal and more rarely, diffuse. Etiology and pathogenesis are not well understood but chronic inflammation of the GB is a necessary precursor. Prevalence of ADM in cholecystectomy specimens is estimated between 1 and 9% with a balanced sex ratio; the incidence increases after the age of 50. ADM, although usually asymptomatic, can manifest as abdominal pain or hepatic colic, even in the absence of associated gallstones (50 to 90% of cases). ADM can also be revealed by an attack of acalculous cholecystitis. Pre-operative diagnosis is based mainly on ultrasound (US), which identifies intra-parietal pseudo-cystic images and “comet tail” artifacts. MRI with MRI cholangiography sequences is the reference examination with characteristic “pearl necklace” images. Symptomatic ADM is an indication for cholecystectomy, which results in complete disappearance of symptoms. Asymptomatic ADM is not an indication for surgery, but the radiological diagnosis must be beyond any doubt. If there is any diagnostic doubt about the possibility of GB cancer, a cholecystectomy is justified. The discovery of ADM in a cholecystectomy specimen does not require special surveillance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adénomyomatose, Cholécystectomie, Vésicule biliaire, Adénocarcinome, Sinus Rokitansky-Aschoff

Keywords : Adenomyomatosis, Cholecystectomy, Gallbladder, Adenocarcinoma, Rokitansky-Aschoff sinus


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.