Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison des déperditions sanguines lors des césariennes et lors des accouchements par voie basse avec épisiotomie - 08/03/08

Doi : JG-03-1999-28-1-0368-2315-101019-ART51 

R. Sarfati [1],

M. Maréchaud [1],

G. Magnin [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectifs : Le but de notre étude est de comparer les pertes sanguines lors des accouchements par voie basse avec épisiotomie et par césarienne, de repérer certains facteurs de risque hémorragique et de savoir si les saignements lors de l'accouchement sont bien appréciés cliniquement.

Matériels et méthodes : Nous avons apparié rétrospectivement 97 accouchements par voie basse avec épisiotomie et 97 accouchements par césarienne qui ont eu lieu entre le 1 er novembre 1991 et le 30 avril 1993 selon l'âge, la parité, le terme et le poids de l'enfant. Nous avons utilisé l'hémoglobine (Hb) et l'hématocrite (Hte) pour évaluer les pertes sanguines. L'hémorragie de la délivrance est définie par une diminution de plus de 10 % de l'hématocrite entre le bilan d'anesthésie fait avant l'accouchement et le bilan fait au 3 e jour du post­partum.

Résultats : Nos résultats montrent une chute de l'hémoglobine et de l'hématocrite plus importante lors des accouchements par voie basse que lors des césariennes (p < 0,05 et p < 0,01). La baisse de l'hémoglobine et de l'hématocrite est significativement plus importante lors d'un accouchement par forceps avec épisiotomie que lors d'un accouchement voie basse spontanée (p < 0,01 et p < 0,01). Il n'y a pas de différence significative des 2 paramètres entre la voie basse spontanée et la césarienne (p = 0,43 et p = 0,18). Par contre, l'hémoglobine et l'hématocrite sont nettement plus diminués lors des accouchements par forceps que lors des césariennes (p < 0,001 et p < 0,001). Parmi les accouchées voie basse, 11 présentaient les critères biologiques correspondant à une hémorragie de la délivrance et chez seulement 2 d'entre elles, le diagnostic clinique avait été fait. Le diagnostic clinique d'hémorragie de la délivrance a par contre été fait 11 fois par excès lors des accouchements par voie basse et 19 fois (20 %) lors des césariennes.

Conclusion : Notre étude montre que les accouchements par voie basse avec épisiotomie sont plus hémorragiques que les césariennes et confirme le rôle déterminant du forceps associé à l'épisiotomie dans ces saignements, ainsi que le manque de fiabilité de l'appréciation clinique de l'hémorragie de la délivrance.

Abstract

Comparison of blood loss during cesarean section and during vaginal delivery with episiotomy.

Objective: The aim of our study was to compare blood loss during vaginal delivery with episiotomy and during cesarean section, to determine risk factors, and to determine whether clinical assessment of blood loss at delivery is well­evaluated.

Patients and methods: We retrospectively matched 97 vaginal deliveries with episiotomy with 97 cesarean deliveries which has occurred between 1 November 1991 and 30 April 1993. Matching criteria were age, parity, term and birth weight. Blood loss at delivery was defined by a drop in hermatocrit greater than 10% between the pre­delivery anesthesia work­up and the laboratory results 3 days post­partum.

Results: We found that hemoglobin and hematocrit fell more after vaginal deliveries than after cesarean section (p<0.05 and p<0.01). the fall in hemoglobin level and hematocrit were significantly greater after forceps delivery with episiotomy than after spontaneous vaginal delivery (p < 0.01 and p<0.01). Among the vaginal deliveries, 11 showed laboratory criteria corresponding to blood loss at delivery despite clinical diagnosis in only 2 of them. Unwarranted clinical diagnosis of blood loss at delivery was however made 11 times after vaginal delivery and 19 times after cesarean (20%).

Conclusion: Our findings demonstrate that blood loss during vagibal delivery with episiotomy is greater than during cesarean section and affirms the determining role of forceps use in asssociation with episiotomy in this blood loss. Clinical assessment of blood loss at delivery lacks precision.


Mots clés : Hémorragie de la délivrance. , Accouchements par voie basse . , Forceps . , Césarienne. .

Keywords: Blood loss at delivery. , Vaginal delivery . , Forceps . , Cesarean. .


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 1

P. 48 - mars 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pronostic maternel et fœtal du dégagement en occipito­sacré
  • D. Riethmuller, O. Teffaud, J.­L. Eyraud, J.­L. Sautière, J.­P. Schaal, R. Maillet
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des hémorragies graves du post­partum par embolisation artérielle sélective
  • J.­P. Pelage, O. Le Dref, P. Soyer, D. Jacob, H. Dahan, M. Kardache, D. Herbreteau, L. Ducros, J.­B. Truc, D. Payen, R. Rymer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.