Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tabac et pression artérielle : une relation complexe à mieux connaître - 01/09/17

Doi : 10.1016/j.lpm.2017.07.001 
Anne-Laure Madika, Claire Mounier-Vehier
 CHU de Lille, université de Lille, institut cœur-poumon, médecine vasculaire et HTA, 59000 Lille, France 

Claire Mounier-Vehier, CHU de Lille, université de Lille, institut cœur-poumon, médecine vasculaire et HTA, 59000 Lille, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’hypertension artérielle (HTA) et le tabagisme sont deux facteurs de risque modifiables majeurs de la maladie athéromateuse et de ses complications cardio-cérébro-vasculaires. Si l’HTA systolique (PAS140mmHg et PAD<90mmHg) est le premier facteur de risque d’accident vasculaire cérébral, le tabac a un impact plus puissant sur l’accident coronaire, l’anévrysme aortique, ou encore l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Le tabagisme (nicotine) peut modifier de façon transitoire la régulation de la pression artérielle (PA) par un effet rapide sur le système nerveux autonome. Le tabagisme accélère aussi le vieillissement artériel, impliqué dans l’HTA chronique, responsable d’une rigidité accrue. L’activation sympathique permanente, induite par le tabagisme chronique, a aussi des conséquences sur le métabolisme des lipidique et sur l’insulino-résistance, impliqués dans la maladie athéromateuse. Le tabagisme peut ainsi contribuer au développement de sténoses artérielles rénales athéromateuses, causes aggravantes d’HTA. Le tabagisme diminuerait l’efficacité de la plupart des familles d’antihypertenseurs, est souvent associé à une consommation plus importante d’alcool, le tout concourant à un mauvais équilibre tensionnel chez ces patients à haut risque CV. L’arrêt du tabac est efficace quel que soit l’âge du patient et l’ancienneté de la consommation. Tous les efforts doivent se concentrer sur l’accompagnement au sevrage tabagique. Il convient aussi d’éviter le plus possible l’exposition au tabagisme passif. L’idéal étant de sensibiliser les jeunes très tôt en milieu scolaire à ne jamais consommer leur première cigarette. C’est tout l’objectif du Plan Sans Tabac et des actions menées par la Fédération française de cardiologie en France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Hypertension and tobacco smoking are two major modifiable risk factors for atheromatous disease and its cardiovascular complications. If systolic hypertension (SBP140mmHg and DBP<90mmHg) is the leading risk factor for stroke, smoking (nicotine) has a more powerful impact on coronary events, aortic aneurysms, and peripheral artery disease. Smoking can transiently modify the regulation of blood pressure (BP) by a swift effect on the autonomic nervous system. It also accelerates arterial aging, which plays a role in chronic hypertension. Chronic sympathetic activation induced by tobacco smoking also has some involvement in lipid metabolism and insulin resistance, both implicated in atheromatous disease. Thus, smoking can contribute to the development of atheromatous renal artery stenosis, which is an aggravating cause of hypertension. It may also reduce the effectiveness of most antihypertensive drugs. Finally, it is often associated with increased alcohol consumption. All these factors may contribute to poor blood pressure control in these high-risk CV patients. Smoking cessation is effective regardless of patient age and length of consumption. Every effort should thus be made to support smoking cessation. This is the objective of the French “Plan Sans Tabac” (No Tobacco Plan) and the related actions conducted by the French Federation of Cardiology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 7-8P1

P. 697-702 - juillet 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les recommandations de 2016 de la Société européenne de cardiologie sur la prise en charge des dyslipidémies
  • Jean Ferrières
| Article suivant Article suivant
  • Sédentarité et activité physique en milieu professionnel
  • Frédéric Dutheil, Jean Ferrières, Yolande Esquirol

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.