Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sport sur ordonnance, comment faire ? - 01/09/17

Doi : 10.1016/j.lpm.2017.06.012 
François Carré
 CHU de Pontchaillou, université de Rennes 1-Inserm U, 1099 Rennes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

L’activité physique est une thérapeutique non médicamenteuse validée par la Haute Autorité de santé depuis 2011.

Depuis mars 2017, une loi rappelle que les médecins traitants peuvent prescrire une activité physique adaptée aux capacités physiques et au risques à leurs patients atteints d’une affection de longue durée exonérante.

Après avoir évalué ses capacités fonctionnelles, le médecin traitant dirigera le patient, avec son accord, vers une structure encadrante employant des professionnels de l’activité physique formés spécifiquement à la prise en charge.

À noter que ni la prescription ni la dispense de l’activité physique ne font l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie.

L’intron d’une formation à la prescription de l’activité physique dans le cadre des études médicales sera indispensable pour le succès de cette loi.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Physical activity is a non-pharmacological treatment validated by the Haute Autorité de santé since 2011.

Since March 2017, a new French law recalls that generalist physicians can prescribe physical activity to their patients suffering from a long-term financial exonerating condition.

This physical activity will be adapted to the individual physical capacities and medical risk of the patient.

After assessing his/her functional abilities, the attending physician will send the patient, with his or her agreement, to a supervisory structure employing specifically trained professional for physical activity.

It should be noted that neither the prescription nor the dispensation of adapted physical activity are covered by health insurance.

The introduction of training in the prescription of physical activity in the framework of medical studies will be indispensable for the success of this law.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 7-8P1

P. 745-750 - juillet 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Test d’effort en cardiologie : vers de nouvelles recommandations
  • Dany Michel Marcadet
| Article suivant Article suivant
  • La fibrillation atriale : un facteur ou un marqueur du risque thromboembolique ? Du concept à la thérapie
  • Jean-Yves Le Heuzey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.