Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport des bases médico-administratives en épidémiologie et santé publique des maladies infectieuses - 15/09/17

Doi : 10.1016/j.respe.2017.03.131 
L. Fonteneau a, b, , N. Le Meur c, A. Cohen-Akenine a, d, C. Pessel d, C. Brouard a, b, F. Delon a, e, G. Desjeux a, f, J. Durand a, b, J. Kirchgesner a, g, N. Lapidus a, h, M. Lemaitre a, d, S. Tala a, i, A. Thiébaut a, j, L. Watier a, j, J. Rudant a, k, L. Guillon-Grammatico a, l
a REDSIAM, groupe de travail infectieux, France 
b Santé publique France, direction des maladies infectieuses, 12, rue du Val-d’Osne, 94415 Saint-Maurice cedex, France 
c EHESP, 35043 Rennes, France 
d Haute Autorité de santé, Saint-Denis la Plaine, France 
e Centre d’épidémiologie et de santé publique des armées, Marseille, France 
f Caisse nationale militaire de sécurité sociale, Toulon, France 
g Inserm, unité mixte de recherche en santé 1136, institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique, Paris, France 
h Département de santé publique, Inserm, institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique (IPLESP UMRS 1136), Sorbonne universités, UPMC université Paris 06, hôpital Saint-Antoine, AP–HP, 75000 Paris, France 
i Département études sur l’offre de soins, direction de la stratégie, des études et des statistiques, Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés, 26-50, avenue du Professeur-André-Lemierre, 75986 Paris cedex 20, France 
j Biostatistics, biomathematics, pharmacoepidemiology and infectious diseases (B2PHI), Inserm, UVSQ, Institut Pasteur, université Paris-Saclay, 75000 Paris, France 
k Département études de santé publique, direction de la stratégie, des études et des statistiques, Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés, 26-50, avenue du Professeur-André-Lemierre, 75986 Paris cedex 20, France 
l Service d’information médicale d’épidémiologie et d’économie de la santé, unité régionale d’épidémiologie hospitalière (UREH), université F.-abelais, CHRU de Tours, 37000 Tours, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

The public health burden resulting from infectious diseases requires efforts in surveillance and evaluation of health care. The use of administrative health databases (AHD) and in particular the French national health insurance database (SNIIRAM) is an opportunity to improve knowledge in this field. The SNIIRAM data network (REDSIAM) workshop dedicated to infectious diseases conducted a narrative literature review of studies using French AHD. From the results, benefits and limits of these new tools in the field of infectious diseases are presented.

Methods

Publications identified by the members of the workgroup were collected using an analytical framework that documented the pathology of interest, the aim of the study, the goal of the developed algorithm, the kind of data, the study period, and the presence of an evaluation or a discussion of the performance of the performed algorithm.

Results

Fifty-five articles were identified. A majority focused on the field of vaccination coverage and joint infections. Excluding vaccine coverage field, the aim of 28 studies was epidemiological surveillance. Twenty-six studies used hospital databases exclusively, 18 used ambulatory databases exclusively and 4 used both. Validation or discussion of the performed algorithm was present in 18 studies.

Conclusions

The literature review confirmed the interest of the French AHD in the infectious diseases field. The AHD are additional tools of the existing surveillance systems and their use will probably be more frequent in the coming years given their advantage and reliability. However, incoming users need to be assisted. Thus, the workgroup will contribute to a reasonable use of AHD and support future developments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Position du problème

Compte tenu des enjeux liés à leur poids en santé publique, les maladies infectieuses nécessitent des efforts de surveillance et d’évaluation de leur prise en charge. L’utilisation des bases de données médico-administratives (BDMA) et notamment du Système national d’information inter-régimes de l’Assurance maladie (Sniiram) constitue une opportunité d’améliorer les connaissances dans ce domaine. Le groupe de travail du Réseau données Sniiram (REDSIAM) dédié aux maladies infectieuses (GT infectieux) a réalisé une revue narrative de la littérature des travaux se basant sur des BDMA française, et montre l’intérêt et les limites de ces nouveaux outils dans le champ des maladies infectieuses.

Méthodes

Les publications renseignées par les membres du GT infectieux ont été colligées en utilisant une grille d’analyse documentant la pathologie étudiée, l’objectif de l’étude, l’utilisation d’un algorithme, le type de données utilisées, la période d’étude et la présence d’une évaluation ou discussion de la performance des algorithmes.

Résultats

Au total, 55 publications ont été identifiées. La couverture vaccinale et les infections ostéoarticulaires étaient les sujets les plus étudiés. Hors champ vaccinal, 28 études avaient pour objectif la surveillance épidémiologique d’une pathologie infectieuse ; 26 études ont utilisé exclusivement les bases de données hospitalières, 18 uniquement les bases de données de soins ambulatoires et 4 les deux types de bases de données. Pour 18 études, les performances de l’algorithme ont été validées ou discutées.

Conclusion

La synthèse menée par le GT infectieux a permis de confirmer l’intérêt des BDMA françaises dans l’étude des maladies infectieuses. Les BDMA constituent un outil complémentaire des systèmes existants dans le domaine des maladies infectieuses et leur utilisation devrait être croissante dans les prochaines années compte tenu de leur avantage et de leur fiabilité. Un travail sera néanmoins nécessaire pour accompagner les utilisateurs. Le GT infectieux aura alors toute sa place pour contribuer à une utilisation raisonnée des BDMA et accompagner les évolutions à venir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Administrative health database, Infectious disease, Surveillance

Mots clés : Base de données médico-administrative, Maladies infectieuses, Surveillance


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° S4

P. S174-S182 - octobre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Algorithmes basés sur les données médico-administratives dans le champ des maladies endocriniennes, nutritionnelles et métaboliques, et en particulier du diabète
  • S. Fosse-Edorh, A. Rigou, S. Morin, L. Fezeu, L. Mandereau-Bruno, A. Fagot-Campagna
| Article suivant Article suivant
  • Identification des maladies neurodégénératives dans les bases de données médicoadministratives en France : revue systématique de la littérature
  • A. Gallini, F. Moisan, G. Maura, L. Carcaillon-Bentata, E. Leray, J. Haesebaert, A. Bruandet, E. Moutengou, L. Luciano, A. Weill, B. Marin, V. Gardette

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.