Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infection bactérienne néonatale par contamination materno-foetale : pour un changement de paradigme ? - 08/03/08

Doi : JGYN-10-2001-30-06-0368-2315-101019-ART2 

M.-H. Blond [1],

F. Gold [2],

F. Pierre [3],

R. Quentin [4],

Y. Aujard [5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L'infection bactérienne néonatale par contamination materno-foetale a fait l'objet de nombreuses recommandations au cours de la dernière décennie du fait de sa fréquence et de sa gravité. Le but de ces démarches était le dépistage du Streptococcus agalactiae afin de l'éradiquer par une antibiothérapie perpartum. Une revue de la littérature tente d'effectuer son analyse critique, et d'exposer les différents inconvénients de ces recommandations successives : leur difficulté d'application puisque, alors que seulement deux tiers des établissements américains a un protocole, celui-ci ne serait appliqué que dans 75 % des cas ; leurs risques maternels en rapport avec l'antibiothérapie, en particulier l'émergence des bactéries à Gram négatif résistantes ; leurs risques néonatals, certaines conséquences de ces stratégies aboutissant à l'impression de leur inefficacité (recrudescence des infections néonatales à bactéries résistantes, survenue plus tardive des sepsis, utilisation d'antibiothérapie à spectre de plus en plus large et augmentation des infections nosocomiales à bactéries résistantes).

Abstract

Perinatally acquired bacterial sepsis: analysis of a new approach, are we on the right tract? 1st part: Early detection of group B streptococcal infection.

Perinatal group B streptococcal infection has been the subject of numerous studies and despite guidelines established during the last decade remains a frequent disease with high mortality. The basic aim of the guidelines is to screen for Streptococcus agalactiae during the antepartum period in order to institute antibiotic therapy during delivery. A critical review of the literature highlights the real impact and adverse effect of these guidelines: difficult application (only two-thirds of all maternity units have a protocol and compliance is only 75%), maternal risks of antibiotic therapy (especially the emergence of resistant Gram negative bacteria), fetal risks (accentuation of neonatal sepsis with resistant strains, retarded neonatal infections, frequent use of antibiotics with a broader spectrum, higher frequency of nosocomial sepsis).


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 6

P. 521-531 - octobre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Filière de Gynécologie Obstétrique : mort programmée de la chirurgie gynécologique ?
  • P. Von Theobald
| Article suivant Article suivant
  • Infection bactérienne néonatale par contamination materno-foetale : pour un changement de paradigme ?
  • M.-H. Blond, F. Gold, F. Pierre, R. Quentin, Y. Aujard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.