Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hystérectomie pour lésions bénignes : que reste-t-il à la voie abdominale ? - 08/03/08

Doi : JGYN-10-2001-30-06-0368-2315-101019-ART8 

M. Boukerrou [1],

E. Lambaudie [1],

F. Narducci [1],

G. Crépin [1],

M. Cosson [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Nous avons relevé dans notre expérience les indications restantes à l'hystérectomie par voie abdominale et leurs caractéristiques principales. Notre série prospective comprend 453 hystérectomies pour lésions bénignes, effectuées entre le 4 avril 1996 et le 14 décembre 1998 dans notre institution. Nos indications d'hystérectomie par voie abdominale sont choisies en cas d'impossibilité de la voie vaginale ou coelioscopique en fonction de critères de sélection tel que le volume utérin, l'accès vaginal et/ou les antécédents de chirurgie pelvienne adhésyogène. Nous réalisons la grande majorité de nos hystérectomies par voie vaginale (72,85 %) soit 330 ou coelio-assistée (15,67 %) soit 71. Dix fois il a été nécessaire de convertir une voie vaginale ou coelio-assistée en voie abdominale pour des adhérences trop importantes, ou pour abord vaginal insuffisant. Nos laparotomies sont grevées d'une durée opératoire plus longue (130 minutes), de saignements peropératoire plus importants (504 millilitres), et d'une durée d'hospitalisation moyenne de 6,4 jours. Nous avons relevé 11,5 % de complications peropératoires (plaie de vessie, plaie de grêle ou hémorragie peropératoire). Le poids utérin moyen est de 612 grammes. Nous avons noté 11,9 % de complications postopératoires. Le taux de 11,47 % de laparotomies qui persistent dans notre expérience dépend des antécédents de chirurgie adhésiogène des patientes, du volume utérin et/ou du mauvais accès vaginal, pour les voies abdominales initiales auxquelles viennent s'ajouter les 10 laparoconversions de notre série. À mesure de la diminution de ce taux de laparotomies, notre étude met en évidence les difficultés techniques inhérentes à la voie abdominale chez ces patientes sélectionnées, ainsi que le taux plus élevé de complications per et postopératoires nécessitant une prise en charge par des opérateurs entraînés.

Abstract

Remaining indications for abdominal hysterectomy for benign conditions.

Objective. We conducted a prospective study to assess what indications remain for abdominal hysterectomy for benign conditions.

Patients and methods. Four hundred fifty-three hysterectomies were performed for benign conditions between April 4, 1996 and December 14, 1998 in our unit. Abdominal hysterectomy was chosen for large uteri, when vaginal access was unusable, or in case of suspected post-operative pelvic adhesions.

Results. We performed 330 vaginal hysterectomies (72.85%), 71 laparoscopy-assisted vaginal hysterectomies (15.6%) and 52 abdominal hysterectomies (11.4%). In 10 cases, laparoconversion was required when a vaginal or a laparoscopy-assisted hysterectomy was complicated by pelvic adhesions or poor vaginal access. Mean operative time for abdominal hysterectomy was 130 minutes and mean blood loss was 504ml. Mean uterus weight was 612g and mean hospital stay 6.4 days. We had 6 complications (11.53%) (one bladder injury, one ilial injury and four cases of intraoperative hemorrhage).

Discussion. Our experience showed that the rate of complications is greater with laparoscopic hysterectomy due to patient selection and should be performed by trained surgeons.


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 6

P. 584-589 - octobre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place du misoprostol dans la direction de la délivrance
| Article suivant Article suivant
  • Les hémorragies non-diagnostiquées du post-partum
  • G. Descargues, P. Pitette, A. Gravier, H. Roman, J.-P. Lemoine, L. Marpeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.