Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise au point sur la mortalité maternelle en France : fréquence, tendances et causes - 08/03/08

Doi : JGYN-12-2001-30-8-0368-2315-101019-ART6 

M.-H. Bouvier-Colle [1],

F. Péquignot [2],

E. Jougla [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Dix ans après les premières recherches épidémiologiques sur la mortalité maternelle et puisqu'un Comité national d'experts sur la mortalité maternelle a été créé en 1995, il a paru utile de faire le bilan de la situation à partir des données statistiques disponibles de longue date et collectées en routine, indépendamment du fonctionnement du comité.

L'enregistrement systématique des décès et de leurs causes au niveau national, permet d'établir les taux de mortalité maternelle en France sur plusieurs années et selon différents facteurs : l'âge, la région de domicile, la nationalité, et les causes obstétricales directes et indirectes.

La fréquence de la mortalité maternelle après avoir été sous-estimée, minimum de 8,5 pour 100 000 enregistré en 1989, est régulièrement remontée jusqu'à 13. Depuis cette date, les taux fluctuent sans tendance décelable à la baisse. L'Ile de France est la région dont le taux est significativement le plus élevé depuis quelques années. Sans changement notable, les hémorragies de la délivrance constituent la première cause de la mortalité maternelle. La France occupe une position moyenne en Europe, puisque son taux de mortalité maternelle est proche du taux anglais, 12 pour 100 000 récemment révisé à la hausse, mais reste plus élevé que les taux enregistrés en Scandinavie.

L'âge des mères à la naissance, étant élevé en moyenne, peut rendre compte de l'absence de baisse de la mortalité maternelle jusqu'en 2005. Des efforts sont à faire néanmoins pour que la France obtienne le niveau des pays scandinaves.

Il serait utile de réfléchir, en outre, à un classement des causes de mort maternelle, qui autorise les comparaisons internationales et corresponde mieux aux attentes des cliniciens.

Abstract

Maternal mortality in France: frequency, trends and causes.

Ten years ago the first epidemiological surveys on maternal mortality in France were carried out on the national level. In 1995, a National Committee of Medical Experts was created to conduct confidential inquiries into maternal deaths. It is thus useful to examine the general picture of maternal mortality in France drawn by the routinely and permanently collected data. These statistics are collected independently of the procedure adopted by the National Committee on confidential inquiries into maternal deaths.

National death and cause-of-death registries have recorded maternal death rates for several years with data by age, area of residence, nationality, and direct or indirect obstetric causes. The low and underestimated rate of 8.5 maternal deaths per 100,000 live births recorded in 1989 increased regularly up to 1992. Currently the rates have been around 9 to 13 with no evidence of a declining trend. The larger urban area around Paris (Ile-de-France) has shown a statistically significant higher rate over the last several years. Post-partum hemorrhage remains the leading cause of maternal death. Compared with other European countries, maternal mortality in France is in an average position, similar to Great Britain (12 per 100,000), but higher than in Scandinavian countries.

The elevated mean age of mothers at delivery is one explanation for the lack of a decline in the rate of maternal deaths expected until 2005 although further actions should be implemented to attempt to lower the rate to that observed in Scandinavian countries.

A pertinent classification of causes of maternal deaths allowing valid international comparisons would be useful for helping answer the questions raised by clinicians.


Mots clés : Mortalité maternelle , Pathologies obstétricales , Épidémiologie , France

Keywords: Maternal mortality , Obstetrical diseases , Epidemiology , France


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 8

P. 768-775 - décembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Supplémentation hivernale au 3e trimestre de la grossesse par une dose de 80 000 UI de vitamine D null
| Article suivant Article suivant
  • Exposition toxique professionnelle chez la femme enceinte
  • F. Testud, R. Lambert-Chhum, B. Bellemin, J. Descotes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.