Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête de pratique nationale française sur la prise en charge du cancer du rectum en cas de situations complexe. Résultats d’une enquête inter-groupe chez plus de 500 spécialistes (AFC, AGEO, FCVD, FFCD, FRENCH, GERCOR, GRECCAR, SFCD, Réseau ONCOLOR, SFRO, SNFCP, SNFGE) - 22/09/17

Doi : 10.1016/j.jchirv.2016.03.017 
J.H. Lefevre a, , S. Benoist b
a Department of general and digestive surgery, hôpital Saint-Antoine, AP–HP, Paris VI university, université Pierre-et-Marie-Curie, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 
b Department of general and digestive surgery, hôpital Kremlin-Bicêtre, AP–HP, Paris XI university, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But de l’étude

Rapporter les pratiques de praticiens français sur la prise en charge des cancers du rectum.

Méthodes

Vingt-trois situations cliniques ont été proposées à un panel de participants via 11 sociétés savantes. Les réponses de 48 experts ont été comparées aux autres participants de même que l’impact de la spécialité sur les choix thérapeutiques.

Résultats

Sept cent vingt-deux praticiens (chirurgiens=319 [44 %], gastro-oncologues=305 [42 %], radiothérapeutes=98 [14 %]) ont participé à cette étude. Le nombre moyen de réponses par question était de 500. Un consensus a été observé pour 19 situations cliniques. Les approches selon la spécialité du praticien étaient similaires pour une majorité de situations. Dans 7 cas, la stratégie thérapeutique différait significativement (prise en compte de la réponse au traitement néo-adjuvant, traitement d’une tumeur usT1N0 ou d’une tumeur pT1sm2 après résection endoscopique, traitement adjuvant pour une tumeur pT3N1). Entre les experts et les non-experts, 3 prises en charge étaient différentes (contre-indication à la radiochimiothérapie néo-adjuvante, prise en compte de la réponse au traitement néo-adjuvant et date de fermeture de la stomie de protection).

Conclusion

Cette enquête de pratique donne un aperçu des pratiques actuelles d’un échantillon sélectionné de praticiens français. La bonne connaissance des données récentes publiées et la discussion de chaque cas de cancer rectal avec l’ensemble des spécialités impliquées en réunion multidisciplinaire sont indispensables. Certains cas complexes devraient être présentés à des centres experts pour validation d’une approche thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Goal

To report the current clinical practice of French physicians for rectal cancer in various complex settings.

Methods

Nineteen clinical situations and four surveillance modalities were proposed to a panel of experts via 11 learned societies. The answers of 48 experts and the impact of colorectal specialists on therapeutic options were compared to those of other participants.

Results

Seven hundred and twenty-two physicians (surgeons=319 [44%], gastro-intestinal oncologists=305 [42%], radiotherapists=98 [14%]) participated in this study. The mean number of answers per question was 500. A consensus was reached in 19 clinical situations. Approaches according to specialty were similar in most situations. In seven settings, the therapeutic strategy differed significantly (interval between the end of chemoradiation and surgery, attitude based on response of neo-adjuvant therapy, treatment of usT1N0 or pT1sm2 tumors after endoscopic resection, adjuvant therapy for pT3N1 tumors, interval to protective stoma closure, and schedule of follow-up surveillance). There was disagreement between experts and non-experts with regard to three management plans (contra-indications for neo-adjuvant chemoradiation therapy, strategy according to response to neo-adjuvant therapy, and date of protective stoma closure).

Conclusion

This survey provides an overview of current practice of a selected group of French physicians. Sound knowledge of the current literature and case-by-case discussion with a group of experts from each involved specialty during a multidisciplinary conference are essential. Certain complex cases should be presented to expert centers to validate the therapeutic approach.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du rectum, Enquête de pratique, Radiothérapie, Chirurgie

Keywords : Rectal cancer, Practice pattern, Radiotherapy, Surgery


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.
☆☆ Association française de chirurgie, Association des gastro-entérologues oncologues, Fédération de chirurgie viscérale et digestive, Fédération française de cancérologie digestive, Fédération de recherche en chirurgie, Groupe coopérateur multidisciplinaire en oncologie, Groupe de recherche chirurgicale sur le cancer du rectum, Société française de chirurgie digestive, Réseau ONCOLOR (Cancérologie en Lorraine), Société française de radiothérapie oncologique, Société nationale française de coloproctologie, Société nationale française de gastro-entérologie.


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 154 - N° 3

P. 152-164 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Enseigner la gestion des risques par l’analyse des événements indésirables associés aux soins (EIAS)
  • B. Millat
| Article suivant Article suivant
  • Implémentation à grande échelle des programmes de réhabilitation améliorée en chirurgie. Une expérience francophone
  • J. Veziant, O. Raspado, A. Entremont, J. Joris, B. Pereira, K. Slim, groupe GRACE b

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.