Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quel impact de la radiochimiothérapie avant une chirurgie pour cancer digestif ? - 22/09/17

Doi : 10.1016/j.jchirv.2016.11.004 
C. Mariette a, , b, c, d , A. Brouquet e, f, D. Tzanis g, A. Laurenzi h, A. de la Rochefordière i, P. Mariani g, G. Piessen a, b, c, d, A. Sa Cunha h, C. Penna e, f
a Service de chirurgie digestive et générale, hôpital Claude-Huriez, CHRU, place de Verdun, 59037 Lille cedex, France 
b Université de Lille, Nord de France, 59000 Lille, France 
c Unité Inserm, UMR S1172, « centre de recherche Jean-Pierre-Aubert–équipe 5 » Mucines, différenciation et cancérogenèse épithéliales, 59045 Lille cedex, France 
d Site de recherche intégré en cancérologie (SIRIC) Oncolille, 59000 Lille, France 
e Service de chirurgie digestive, hôpital Bicêtre, 94270 Le-Kremlin-Bicêtre, France 
f Université Paris Sud, 91400 Orsay, France 
g Unité de chirurgie digestive, département de chirurgie oncologique, institut Curie, 75005 Paris, France 
h Service de chirurgie hépato-biliaire, oncodigestive et transplantation, centre hépato-biliaire, hôpital Paul-Brousse, 94800 Villejuif, France 
i Département de radiothérapie, institut Curie, 75248 Paris cedex 05, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les prises en charge multimodales, associant chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie ont démontré leur faisabilité et leur impact positif sur le risque de récidive loco-régionale et fréquemment sur la survie globale dans plusieurs cancers digestifs. L’administration de la chimio(radio)thérapie en néoadjuvant a de multiples intérêts notamment sur le plan du contrôle tumoral, de la tolérance et de la compliance au traitement et sur l’augmentation du nombre de candidats à une chirurgie d’exérèse complète. Alors que les indications augmentent de façon importante, l’impact de la radiochimiothérapie sur les modalités de la chirurgie et sur les suites opératoires est mal connu, avec une fréquente perception d’une augmentation des difficultés opératoires et d’un impact négatif sur les suites. L’objectif de ce travail était donc de faire une mise au point sur (i) le rationnel de la radiochimiothérapie, (ii) son impact sur les indications et les modalités de la chirurgie, et (iii) son impact sur les suites opératoires, dans les cancers digestifs les plus fréquemment concernés à savoir les cancers de l’œsophage, du rectum, du canal anal et du pancréas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Multimodal therapeutic strategies combining chemotherapy, radiation therapy and surgery have been shown to be feasible and to have a positive impact on outcomes by decreasing the risk of loco-regional recurrence and often by increasing overall survival. The advantages of neoadjuvant chemo(radio)therapy include optimal tumor control combined with better tolerance and compliance to treatment while also increasing the number of candidates for surgery. Whereas indications for neoadjuvant therapy are increasing, its impact on surgical treatment and post-operative outcomes are not well-known. Surgeons frequently believe that chemo(radio)therapy may amplify intra-operative difficulties, thereby increasing post-operative morbidity and mortality. The aim of this review was to report the state of the art regarding (i) the role of chemo(radio)therapy, (ii) its impact on surgical indications and modalities, and (iii) its impact on post-operative outcomes for the most frequently encountered gastro-intestinal cancers, i.e. esophageal, rectal, pancreatic, and anal canal cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer, Chirurgie, Radiochimiothérapie, Œsophage, Rectum, Canal anal, Pancréas, Morbidité, Revue

Keywords : Cancer, Surgery, Chemoradiation, Esophagus, Rectum, Anal canal, Pancreas, Morbidity, Review


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 154 - N° 3

P. 192-203 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le volvulus total du grêle sur malrotation chez l’adulte. À propos de 11 cas
  • H. Kotobi, V. Tan, J.-H. Lefèvre, F. Duramé, G. Audry, Y. Parc
| Article suivant Article suivant
  • Technique chirurgicale : la procédure de Ladd pour volvulus total du grêle sur malrotation
  • V. Tan, H. Kotobi, Y. Parc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.