Médecine

Paramédical

Autres domaines


Pour ou contre les maisons de naissance : enquête auprès des praticiens du département de l'Isère - 09/03/08

Doi : JG-04-2002-31-2-0368-2315-101019-ART95 
Sage-Femme

P. Viossat [1] :

Dr

L. Dumitru-Daubigny [1],

C. Beaudevin [1] :

Pr

J.-C. Pons [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Une enquête par questionnaire est réalisée auprès des praticiens en gynécologie et obstétrique de l'Isère au sujet du projet de Maison de naissance dans ce département. Le but est de mieux connaître l'opinion des professionnels sur l'organisation du système de santé autour de la naissance, sur leurs suggestions et critiques envers ce projet.

Résumé

Sur 451 personnes interrogées, on obtient 42 % de réponses, dont 72,6 % de sages-femmes et 21 % de médecins gynécologues ou obstétriciens.

Résumé

Cette étude est effectuée en trois temps : entretiens exploratoires auprès des praticiens, rédaction du questionnaire comprenant 37 questions puis analyse des réponses groupées autour de neuf thèmes : information des professionnels sur les Maisons de naissance, questions de « connaissance » sur ces structures, pratique de la préparation à la naissance, avis des praticiens sur certains principes pratiques des Maisons de naissance, les compétences de la sage-femme, la satisfaction des professionnels à propos de l'organisation du système de soins autour de la naissance, comment améliorer la prise en charge de la naissance en France, les praticiens sont-ils favorables à ce projet, les déterminants sociaux.

Résumé

Les résultats de cette enquête révèlent que les professionnels sont très mal informés (environ 20 % connaîtraient ces structures). On remarque également un taux élevé de mécontents face au système de santé actuel autour de la naissance (78 %).

Résumé

La majorité (de 38 à 88 %) s'est prononcée favorablement pour chaque principe inhérent à cette structure (pas de déclenchement, sortie précoce avec HAD, meilleure information sur l'analgésie péridurale, choix de la position pendant le travail et l'accouchement…), mais les avis sont très divergents au sujet du monitorage foetal discontinu pendant le travail et l'absence de possibilité d'analgésie péridurale en Maison de naissance.

Résumé

Quatre-vingt pour cent acceptent ce projet. Cependant, 20 % pensent qu'un ou plusieurs médecins sont disponibles en permanence dans la Maison de naissance et 47 % estime que ce projet n'a pas d'intérêt en termes de mortalité/morbidité maternelle et infantile. Ceci représente un biais concernant les réponses sur l'approbation des professionnels pour le projet.

Résumé

En conséquence, avant d'envisager l'installation de Maisons de naissance en France, une première étape d'évaluation de sites pilotes ainsi qu'une large information des professionnels en gynéco-obstétrique s'imposent. Cette information devra porter sur les compétences de la sage-femme et les missions des Maison de naissance.




© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 2

P. 203 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maturation cervicale par gel intra-vaginal de dinoprostone et utérus cicatriciel : une étude cas-témoin sur 148 patientes
  • E. Ardiet, S. Depret, P. Dufour, R. Matis, D. Subtil, F. Puech, J.-C. Monnier
| Article suivant Article suivant
  • La méthode du « pont passif » facilite la version spontanée du siège
  • G. Boog

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.