Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Récidives locorégionales des cancers différenciés de la thyroïde : diagnostic-traitement - 01/01/02

J.  Visset * ,  A.  Hamy,  E.  Mirallie,  J.  Paineau*Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Évaluer les progrès du diagnostic et du traitement des récidives locorégionales des cancers différenciés de la thyroïde.

Patients et méthode : Dans une série de 57 patients, deux groupes ont été comparés : groupe I : 31 patients opérés de 1974 à 1990, groupe II : 26 patients opérés de 1991 à 2000. Dans le groupe I, le diagnostic de récidive locale a été effectué par l'imagerie (échographie, tomodensitométrie), dans le groupe II, par la scintigraphie et le dosage de la thyroglobuline (Tg). La différence essentielle entre les deux groupes tient à la prise en compte du dosage de la thyroglobuline dans le 2e groupe pour détecter la récidive. Dans le 2e groupe, neuf patients avaient pour seul signe une augmentation isolée de la thyroglobuline.

Résultats : Les récidives ganglionnaires étaient respectivement de 88,8 et 92 % dans les groupes I et II. Une totalisation thyroïdienne associée à un curage bilatéral a été pratiquée respectivement chez 71 et 100 % des patients des groupes I et II. L'association chirurgie-iode radioactif a été le traitement pour 45,1 % des patients du groupe I et 88,4 % des patients du groupe II. Après un suivi de 66,2 mois, les résultats du groupe I étaient les suivants : Tg indétectable ou inférieure à 5 ng/mL : 10 (33,3 %), récidives cervicales ultérieures : 7, métastases à distance : 11, décès dus au cancer de la thyroïde : 11. Après un suivi moyen de 36,3 mois, les résultats du groupe II étaient les suivants : Tg indétectable ou inférieure à 5 ng/mL : 17 (65,4 %), récidives cervicales ultérieures : 5, métastases à distance : 5, décès du au cancer de la thyroïde : 1. Les meilleurs résultats ont concerné les patients qui avaient une élévation isolée de la thyroglobuline sans localisation de la récidive locale.

Conclusion : Le diagnostic de récidive locorégionale est difficile et nécessite à la fois une imagerie, une scintigraphie, et des dosages de la thyroglobuline. Une réintervention associée à de l'iode radioactif est le traitement de choix. Une élévation isolée de la thyroglobuline est suffisante pour poser l'indication d'une réintervention même si le site de la récidive n'est pas connu. L'iode radioactif seul est généralement insuffisant pour obtenir une thyroglobuline indétectable.

Mots clés  : cancer de la thyroïde ; chirurgie ; récidive cervicale ; thyroglobuline.

Abstract

Aim of the study: To evaluate the improvement of the diagnosis and the treatment of local recurrences (LR) in patients with differentiated thyroid carcinoma.

Materiel and method: Among a total of 57 patients, two groups were compared: group I: 31 patients operated on from 1974 to 1990; group II: 26 patients operated on from 1991 to 2000. In the group I, the diagnosis of the cervical recurrence was supported by imaging study (ultrasonography, tomodensitometry), in the group II by radioiodine-scan and serum thyroglobuline (Tg) measurement. The main difference was the consideration of Tg measurement to detect the recurrence in the group II. A high level of Tg was the only abnormality for 9 patients of the group II.

Results: A nodal recurrence was respectively present in the group I and II in 88.8% and 92% of the cases. Re-operation consisting in thyroid totalisation and bilateral lymphadenectomy was respectively performed in 71% and 100% of the cases. Surgery associated with iodine 131 therapy was respectively the treatment for 45.1% and 88.4% of the cases.

After a median follow up of 66.2 months; results of the group I were as follow: normal or undetectable Tg: 10 (33.3%), second or more cervical recurrences: 7, distant metastases: 11, death in relation to thyroid cancer: 11. After a median follow up of 36.3 months, results of the group II were as follow: normal or undetectable Tg : 17 (65.4%), second or more cervical recurrences: 6, distant metastasis: 5, death in relation to thyroid cancer: 1. The best results concerned patients with an isolated elevated Tg without anatomical location of the first LR.

Conclusion: LR diagnosis is difficult and needs imaging study, radioiodine-scan and serum Tg determination together. Re-operation associated with radioiodine-therapy is the treatment of choice. Elevated serum Tg is suffisant to indicate re-operation even if no anatomical substrate is found. Iodine-radiotherapy alone is generally unable to obtain undetectable serum Tg.

Mots clés  : local recurrence ; serum thyroglobuline ; surgery ; thyroid carcinoma.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 1

P. 35-39 - janvier 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des perforations d'ulcère gastroduodénal par suture simple suivie de l'éradication de Helicobacter pylori
  • T.T. Tran, P. Quandalle
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt des exérèses digestives dans le traitement des cancers évolués de l'ovaire
  • D. Hamid, S. Rohr, J.J. Baldauf, J. Ritter, E. Kurtz, P. Dufour, P. Meyer, A. Minetti, C. Meyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.