Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Conciliation des traitements médicamenteux à l’admission : expérimentation en établissement de santé mentale et éligibilité des patients pouvant en bénéficier en priorité - 27/09/17

Doi : 10.1016/j.phclin.2016.12.005 
M. Noblot-Rossignol a, , J.-L. Vailleau a, M. Hamad b, F. Denis c, F. Beye a
a Service pharmacie, centre hospitalier La Chartreuse, 1, boulevard Chanoine, BP 23314, 21033 Dijon cedex, France 
b Laboratoire de Neurosciences, université de Bourgogne-Franche-Comté, UFR science médicales et pharmaceutiques, 1, rue Claude-Goudimel, 25030 Besancon cedex, France 
c Unité de recherche clinique, centre hospitalier La Chartreuse, 1, boulevard Chanoine, BP 23314, 21033 Dijon cedex, France 

Auteur correspondant. 16, rue Léouzon-le-Duc, 21000 Dijon, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La mise en place de la conciliation des traitements médicamenteux (CTM) à effectifs constants nécessite d’être efficiente en définissant notamment des critères d’éligibilité des patients.

Matériel et méthodes

Une étude monocentrique observationnelle a été menée en établissement de santé mentale à titre expérimental. Elle a pour objectif d’identifier les critères d’éligibilité à la conciliation pour la mener en priorité chez les patients les plus à risque d’iatrogénie médicamenteuse et de permettre l’implantation d’un processus de conciliation efficient. Des critères généraux (6), somatiques (14) et psychiatriques (15) potentiellement pertinents ont été identifiés et étudiés.

Résultats

Deux cents patients ont été conciliés à l’admission. Au final, 32 patients présentaient au moins une erreur médicamenteuse (EM) et parmi les 53 EM détectées, 39 ont été corrigées par le médecin. L’entretien avec le patient a été réalisé dans 75 % des cas. Les critères significativement liés au risque de présenter une EM sont : le sexe féminin, l’admission pour agitation/agressivité, état dépressif, état délirant manifeste ou consommation excessive d’alcool, un score Québec supérieur à 4, la présence d’hypertension artérielle ou de dysthyroïdie et la prise en charge en affection longue durée. Aucun critère psychiatrique n’est significativement associé au risque de présenter une EM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Setting up a Medication Reconciliation system without extra staffing requires efficiency, notably by defining patient selection criteria.

Methodology

An experimental observational single-center study was conducted in a mental health facility to determine eligibility criteria so that reconciliation could be implemented in priority for patients at highest drug-related iatrogenic risk and to enable efficient implementation of the reconciliation process. Potentially relevant general, somatic and psychiatric criteria (n=6, 14 and 15, respectively) were identified and studied.

Results

One or more medication errors were detected in 32 of the 200 patients in whom reconciliation was performed at admission. Thirty-nine of the 53 medication errors were corrected by the physician. A patient interview was carried out in 75 % of cases. Criteria significantly related to risk of medication error were: female gender, admission for agitation/aggressiveness, depressive state, manifest delusional state, alcohol abuse, Quebec score>4, high blood pressure or thyroid dysfunction, and classification as “long-term disease”. No psychiatric criteria were significantly associated with risk of medication error.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Conciliation des traitements médicamenteux, Critères d’éligibilité, Psychiatrie

Keywords : Medication reconciliation, Eligibility criteria, Psychiatry


Plan


 Institution impliquée : Centre hospitalier La Chartreuse, 1, boulevard Chanoine-Kir, 21000 Dijon, France. L’institution autorise la publication de ce travail.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 2

P. 177-185 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La place du médicament dans la bande dessinée Tintin
  • B. Édouard, A. Payen, L.-A. Édouard-Rambaut, L.-G. Édouard-Rambaut, G. Camus, A. Deldicque, L. Lefeuvre, R. Gaveau, M. Paillet, C. Payen
| Article suivant Article suivant
  • Place du pharmacien hospitalier dans l’évaluation des laits destinés aux nourrissons
  • V. Siorat, M. Dory, C. Raybaut, N. Poisson, P. Paubel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.