Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Indications thérapeutiques et pronostic de l'éclampsie au CHU de Dakar - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2003-32-3-0368-2315-101019-ART4 

C.-T. Cissé,

M.-E. Faye Dieme,

D. Ngabo,

M. Mbaye,

P.-M. Diagne,

J.-C. Moreau

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Étudier les facteurs de risque de complications et évaluer la qualité de la prise en charge médicale et obstétricale dans l'éclampsie.

Matériel et méthodes . Il s'agit d'une analyse rétrospective de tous les cas d'éclampsie enregistrés en période ante ou per-partum entre le 1 er janvier 2000 et le 31 décembre 2001 à la clinique gynécologique et obstétricale du CHU de Dakar.

Résultats. L'éclampsie concernait 78 patientes, soit une incidence de 8 pour 1000 accouchements. Le profil épidémiologique est celui d'une primipare (68 %) jeune (âge moyen de 20 ans), porteuse d'une grossesse de 36 semaines d'aménorrhée ou plus (60,3 %), évacuée dans un état comateux post critique (74,3 %), en moyenne après 2 crises, de manière non médicalisée (64 %) avec une tension artérielle diastolique moyenne de 100 mm Hg. Des examens de grande valeur pronostique comme la numération formule sanguine, la créatininémie, le bilan de coagulation, les transaminases hépatiques, l'uricémie sont rarement accessibles en urgence (24 % des cas seulement). Sur le plan thérapeutique, la nicardipine était le principal agent antihypertenseur utilisé (63 %), le sulfate de magnésie était l'anticonvulsivant le plus prescrit (53 %). L'efficacité du traitement médical était satisfaisante dans 34,6 % des cas. Le délai médian entre l'admission et l'accouchement était de 6 heures ; le taux de césariennes était de 50 %, essentiellement en rapport avec un état de mal éclamptique. Le pronostic était marqué par une létalité maternelle de 17,9 % et une mortalité périnatale de 359 pour 1 000 naissances vivantes. Les principaux facteurs de risque de complications maternelles et/ou périnatales étaient représentées par la précocité de survenue de l'éclampsie, la répétition des crises et l'attitude obstétricale attentiste.

Conclusion. Afin d'améliorer le pronostic de l'éclampsie, il faut organiser la prise en charge pré hospitalière et poser plus précocement les indications de césarienne.

Abstract

Therapeutics indications and prognosis of eclampsia at Dakar university teaching hospital.

Objective. To study the factors of risk of complications and evaluate the quality of medical and obstetrical management of eclampsia.

Methodology. We performed a retrospective analysis of all cases of eclampsia recorded during the ante- or per partum period from January 1, 2000 to December 31, 2001 at the gynecological and obstetrical clinic at Dakar University Teaching Hospital.

Results. Eclampsia had concerned 78 patients, with an incidence of 8 per 1000 childbirth. The epidemiological profile was primipara (68%), young (average age: 20 years), 36 weeks pregnancy or more (60,3%), evacuation in a state of post critical coma (74.3%), on average after 2 seizures, without medical assistance (64%) with an average diastolic blood pressure of 100 mm Hg. Examinations with strong prognosis value like blood count, creatininemia, coagulation, hepatic transaminases and uricemia were not available in emergency (only 24% of all cases). Medicines prescribed included, nicardipine (63%) and magnesia sulfate (53%); this medical treatment was satisfactory in 34.6% of the cases. Cesarean section was performed in 50%. The prognosis was marked by 17.9% maternal mortality and a perinatal mortality of 359 per 1000 births. The principal risk factors of maternal and perinatal complications were early-onset eclampsia, large number of seizures and late obstetrical treatment.

Conclusion. Prehospital treatment and availability of early cesarean section must be better organized to improve the prognosis of eclampsia.


Mots clés : Éclampsie , Césarienne , Mortalité maternelle , Mortalité périnatale

Keywords: Eclampsia , Caesarean , Maternal mortality , Perinatal mortality


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 3-C1

P. 239-245 - mai 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la morbidité maternelle après interruption médicamenteuse de grossesse à partir de 12 semaines d'aménorrhée
| Article suivant Article suivant
  • Les implants contraceptifs Norplant ®
  • S.-N. Diop, M. Gueye Ba, A. Tall, F. Diadhiou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.