Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Induced labour at term and breech presentation: Experience of a level IIB French maternity - 28/09/17

Doi : 10.1016/j.jogoh.2017.04.005 
A. Jarniat a, , V. Eluard a, O. Martz a, P. Calmelet b, A. Calmelet b, P. Dellinger c, P. Sagot a
a Gynecology obstetrics center, François-Mitterrand Hospital, 14, rue Paul-Gaffarel, 21000 Dijon, France 
b Private hospital Brétéché, 3, rue de la Beraudière, 44000 Nantes, France 
c Maternity, Regional Hospital center, 2, boulevard de Verdun, 89000 Auxerre, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Data from the literature on induction of labour in breech presentation are rare and no conclusions can be drawn for this procedure.

Objectives

To evaluate obstetrical and neonatal prognosis following induced labour in breech deliveries at term (37 to 42 weeks of gestation).

Methods

We conducted a single-centre retrospective case-control study in a level IIB maternity unit from 1st January 2012 to 31st December 2015. The inclusion criteria were a singleton pregnancy and a breech presentation.

Results

A total of 235 patients were included, 178 in the spontaneous labour group (group A), 57 in the induced labour group (whatever the procedure used: oxytocin or prostaglandin) (group B). There was no significant difference concerning the vaginal delivery rate between group A and group B (88.2% versus 91.2%). Both groups were also similar for transfers to neonatal units (10.7% versus 15.8%), pH<7.0 (1.1% versus 1.8%) and 5-minute Apgar<4 (1.1% versus 1.7%). There were no neonatal deaths or transfers to neonatal intensive care units.

Conclusion

Induced labour in breech presentation is feasible with a vaginal delivery rate similar to that in spontaneous labour and the same neonatal outcomes. This therapeutic option must be considered in trained obstetrical teams when vaginal delivery in breech presentations is not contraindicated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Breech presentation, Induction of labour, Cervix maturation, Caesarean, Perinatal morbidity


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 7

P. 597-600 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Preconception care among low-risk mothers in a French perinatal network: Frequency of utilization and factors associated
  • S. Paradis, A. Ego, J.-L. Bosson
| Article suivant Article suivant
  • Does a body mass index greater than 25 kg/m2 increase maternal and neonatal morbidity? A French historical cohort study
  • P. Deruelle, E. Servan-Schreiber, O. Riviere, C. Garabedian, F. Vendittelli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.