Médecine

Paramédical

Autres domaines


Périnatalité en Guyane française - 09/03/08

Doi : JGYN-06-2003-32-4-0368-2315-101019-ART7 

T. Cardoso [1],

G. Carles [2],

G. Patient [3],

P. Clayette [4],

G. Tescher [4],

B. Carme [5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Les objectifs de cette étude sont de décrire les caractéristiques des naissances en Guyane, de déterminer le taux de mortalité périnatale chez les nouveau-nés issus des différents groupes de population vivant en Guyane française et de décrire l'évolution de ces taux sur la période d'étude.

Matériel et méthode. Les accouchements survenus entre le 1er janvier 1992 et le 31 décembre 1999 dans les maternités et centres de santé du département ont été inclus. Des données socio-démographiques et cliniques ont été collectées au moment de l'accouchement. Elles concernent toutes les naissances d'un poids supérieur ou égal 500 grammes ou d'un terme supérieur ou égal à 22 semaines d'aménorrhée.

Résultats. Les résultats de notre étude montrent que les accouchements en centre de santé ont nettement diminué au profit des maternités publiques de la période 1992-1995 (respectivement 5,7 % et 69,7 %) à la période 1998-1999 (respectivement 2,4 % et 85,7 %), fruit d'une politique de transfert anténatal dans le cadre d'un travail en réseau des professionnels de la naissance. La mortalité périnatale a diminuée significativement entre 1995 et 1998, pour les Créoles passant de 35,4 à 15,2 (p = 0,06), les Noire-Marrons surinamiennes, 46 à 16,5 (p < 0,0007) et les Noire-Marrons françaises, 36 à 10,2 (p < 0,009). Cette baisse de la mortalité parmi les naissances issues de groupes à haut risque a pu contribué à la baisse du taux brut de mortalité périnatale observée sur la période d'étude. Si le taux de prématurité est resté stable (13,5 %) et que la proportion d'enfants de petits poids n'a que très peu augmenté (12,8 % à 13,7 %), la mortalité chez les prématurés a, elle, nettement diminué, conséquence très probable d'une amélioration de la réanimation néonatale.

Conclusion. Malgré ces améliorations notables, avec un taux de mortalité périnatale (18,9 en 1999) presque trois fois celui de la métropole (7,4 en 1994), des mères jeunes en grande proportion (17 % ont moins de 20 ans), une forte proportion de primipares et de grandes multipares, l'absence ou l'insuffisance de suivi prénatal, la périnatalité reste encore un problème prioritaire de santé publique et un défi majeur pour la société guyanaise de demain.

Abstract

Perinatal mortality in French Guyana: 1992-1999.

Background. The purpose of this study was to describe child deliveries in French Guyana and describe changes in perinatal mortality in different population groups between 1992 and 1999.

Material and methods. All deliveries in health centers and maternity wards in French Guyana between January 1, 1992 and December 31, 1999 were included in the study. Social, demographic, and clinical data were collected at the time of delivery. Infants with a birth weight of 500g or term 22 weeks were included.

Results. From 1992 to 1995, the number of deliveries in health centers declined 5.7% and the number in public maternity wards increased 69.7%. The same trend was observed in 1998 – 1999 (2.4% and 85.7% respectively), an expression of the policy of antenatal referral implemented by the network of childbirth professionals. Perinatal mortality decreased significantly between 1995 and 1998 from 35.4 to 15.2 for the Creole population (p=0.06), from 46 to 16.5 for the Black-Marron Surinam population (p<0.0007), and from 36 to 10.2 for the Black-Marron French population (p<0.009). This drop in mortality in high-risk population groups may have contributed to the overall decline in perinatal mortality observed over the study period. The rate of preterm birth remained stable (at 13.5%) and the proportion of low-weight infants increased only slightly (12.8% to 13.7%). Mortality among preterm infants declined considerably, undoubtedly because of improved neonatal intensive care.

Conclusion. Despite significant improvement, the perinatal mortality in French Guyana (18.9 in 1999) remains almost three times that in metropolitan France (7.4 in 1999). The mothers are young (17% aged less than 20 years) and the proportion of primiparous and grand multiparous mothers is high. With the absence or insufficiency of prenatal care, the problem of perinatal mortality remains a public health priority and challenge in French Guyana.


Mots clés : Périnatalité , Prématurité , Mortalité périnatale , Guyane française

Keywords: Perinatal mortality , Preterm , French Guyana


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 4

P. 345-355 - juin 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultat de la prise en charge prénatale des foetus avec tachycardie supra-ventriculaire
| Article suivant Article suivant
  • Quand la femme enceinte risque d'être en manque d'iode
  • E. Papiernik

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.