Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement médical des fausses couches spontanées précoces - 09/03/08

Doi : JG-09-2004-33-5-0368-2315-101019-ART5 

G. Beucher,

S. Baume,

Y. Bekkari,

M. Legrand-Horras,

M. Herlicoviez,

M. Dreyfus

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Le traitement médical par le misoprostol est proposé comme alternative à l’évacuation chirurgicale en cas de fausse couche spontanée (FCS) du premier trimestre afin d’éviter l’anesthésie, l’acte chirurgical et l’hospitalisation. Notre but était d’évaluer l’efficacité et l’innocuité du misoprostol par voie vaginale dans le cadre de la prise en charge ambulatoire des FCS précoces.

Matériel et méthodes. Étude prospective de cohorte entre avril 2002 et février 2003, incluant des patientes présentant une FCS de moins de 14 semaines d’aménorrhée. Critères d’exclusion : FCS hémorragique, sac ovulaire de plus de 40 mm et/ou longueur cranio-caudale embryonnaire de plus de 30 mm. Protocole : misoprostol (Cytotec®) 4 comprimés intra-vaginaux (800 µg) à J0, suivi ambulatoire, réévaluation clinique et échographique à J2. Si la mesure antéro-postérieure des images échogènes intra-utérines était supérieure à 15 mm (ou persistance du sac ovulaire), une deuxième dose de misoprostol était administrée ou une aspiration chirurgicale était effectuée (échec du traitement médical).

Résultats. Cent deux patientes ont été incluses dont trente FCS en cours ou menaçantes et 72 FCS retardées (ou grossesses arrêtées). Le diamètre moyen du sac ovulaire était de 25 mm (10-40) et la longueur cranio-caudale moyenne de 7 mm (3-22 mm). Le taux de succès défini par l’expulsion complète du produit de FCS sans recours à l’aspiration, sans complication à court terme, était de 78,4 % (80 patientes). Il y a eu deux perdues de vue à 48 heures. Le délai d’expulsion complète était de 94 % dans les 2 jours. Il y a eu 13 consultations en urgence dont huit pour expulsion douloureuse. Cinq aspirations chirurgicales ont été réalisées en urgence (3 pour expulsion hémorragique, 2 pour rétention hémorragique). Il y a eu 15 aspirations pour rétention de produit de FCS après 1 ou 2 doses de misoprostol et deux pour autre motif. Il y a eu un cas d’endométrite (1 %). Trente-quatre patientes ont été hospitalisées, 22 pour aspiration, 12 pour expulsion douloureuse.

Conclusion. Il est possible d’utiliser le misoprostol en dose vaginale unique (800 µg) dans le cadre d’une prise en charge ambulatoire en terme d’efficacité (environ 80 %) et d’innocuité satisfaisante (5 % de gestes chirurgicaux en urgence). Néanmoins, la prise en charge ambulatoire ne doit se faire qu’après l’information éclairée de la patiente et devrait être validée par des études randomisées de plus grande envergure.

Abstract

Medical treatment of early spontaneous miscarriages: a prospective study of outpatient management using misoprostol.

Objectives. Medical treatment using misoprostol has been recommended as an alternative to surgical evacuation for spontaneous miscarriages in the first trimester, in order to avoid anesthesia, a surgical operation and hospitalization. Our aim was to assess the efficacy and the safety of vaginal misoprostol in out-patient management of early miscarriages.

Material and methods. We conducted a prospective cohort study including patients with a spontaneous miscarriage of less than 14 weeks gestation. Exclusion criteria were hemorrhagic miscarriages, gestational sac larger than 40 mm and/or cranio-caudal length of the embryo of more than 30 mm. Our protocol used 4 intravaginal tablets (800 µg) of misoprostol on Day 1, out-patient follow-up, clinical and ultrasound reassessment on Day 2. If the intra-uterine antero-posterior diameter on ultrasound examination was greater than 15 mm (or the gestational sac persisted), a second dose of misoprostol was administered or surgical evacuation was performed (failure of medical treatment).

Results. One hundred two patients were included, of whom 30 had an inevitable or threatened miscarriage and 72 had a missed abortion. The success rate defined by complete expulsion of the products of conception without resorting to surgical evacuation and without short-term complications, was 78.4% (80 patients). Two patients were lost to follow-up at 48 hours. Complete expulsion occurred within 2 days in 94% of cases. There were 13 emergency consultations, including 8 for expulsion pain and five surgical evacuations (3 for hemorrhagic expulsion, 2 for hemorrhagic retention). All together, there were 15 surgical evacuations for retention of the products of conception after 1 or 2 doses of misoprostol. There was one case of endometritis (1%). Thirty-four patients were hospitalized, 22 for surgical evacuation and 12 for expulsion pain.

Conclusion. It is possible to use misoprostol as a single vaginal dose (800 µg) as out-patient treatment, since it gives satisfactory efficacy (80%) and is sufficiently safe (5% needing emergency surgery). However, out-patient management should only be performed after explaining the treatment and its risks clearly to the patient.


Mots clés : Fausse couche spontanée , Traitement médical , Misoprostol

Keywords: Misoprostol , Missed abortion , Outpatient treatment , Spontaneous miscarriage


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 401-406 - septembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement médical des grossesses extra-utérines : un essai clinique randomisé comparant méthotrexate-mifépristone et placebo-méthotrexate
  • O. Garbin, R. de Tayrac, L. de Poncheville, J. Coiffic, J.-P. Lucot, F. Le Goueff, D. Tardif, C. Allouche, E. Camus, S. Chevret, P. Rozenberg, H. Fernandez pour le GROG
| Article suivant Article suivant
  • Acceptabilité de l’implant contraceptif à l’étonogestrel (Implanon®)
  • F. Sergent, C. Clamageran, A.-M. Bastard, E. Verspyck, L. Marpeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.