Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge d’un accouchement chez une patiente porteuse d’une maladie de Marfan avec dilatation aortique - 09/03/08

Doi : JG-09-2004-33-5-0368-2315-101019-ART7 

P. Abecassis,

A. Lecinq,

S. Roger-Christoph,

F.-J. Mercier,

D. Benhamou

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. Nous présentons la prise en charge anesthésique et obstétricale de deux patientes enceintes, porteuses d’un syndrome de Marfan, chez lesquelles une dilatation importante de la racine initiale de l’aorte a été diagnostiquée dès le début de la grossesse.

Résultats. Nous proposons une revue de la littérature et tentons de répondre, à partir de ces données et de notre expérience, sur le choix de la date idéale de l’accouchement, sur le mode d’accouchement le mieux adapté, et enfin sur le type d’anesthésie le plus approprié. La littérature ne donne pas de réponses consensuelles. Un compromis entre le développement du fœtus et l’évolution de la dilatation aortique devra être trouvé pour la date et pour la voie d’accouchement. Une limite de 40 mm de dilatation aortique semble être la limite acceptable pour l’accouchement par voie basse. Au-delà, une césarienne est plus prudente. L’anesthésie locorégionale peut être proposée en l’absence de problème technique majeur et après vérification par IRM de l’absence d’ectasie durale.

Conclusion. La sévérité de la dilatation aortique et son évolution durant la grossesse nécessitent une prise en charge commune par l’obstétricien et l’anesthésiste.

Abstract

Management of delivery in patients with Marfan"s syndrome presenting aortic dilatation.

Objective. We report the anesthesic and obstetrical management of two pregnant patients with Marfan’s syndrome. An important dilatation of the root of aorta was established at the beginning of the pregnancy. Based on a review of the literature and our experience, we searched for clues to identify the ideal term and the best mode of delivery, and which type of anesthesia may be the more appropriate in patients with aortic dilatation.

Results. No consensus can be found in the literature as far as anesthesia and obstetric management of these patients is concerned. Pregnancy must be continued as long as possible to ensure adequate fetal growth but fetal extraction should not be delayed if the diameter of the aorta enlarges too much. A diameter of 40 mm is probably the higher limit to accept for vaginal delivery. Beyond, cautious cesarean section would be advisable. In the absence of dural ectasia or a technical problem, neuraxial anesthesia is a good option.

Conclusion. According to the severity of the aortic dilatation and its evolution, specific management, based on good cooperation between obstetricians and anesthesiologists, is the key of a successful and safe childbirth.


Mots clés : Grossesse , Syndrome de Marfan , Dilatation aortique , Anesthésie

Keywords: Pregnancy , Marfan’s syndrome , Aortic dilatation , Anesthesiology


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 416-420 - septembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Acceptabilité de l’implant contraceptif à l’étonogestrel (Implanon®)
  • F. Sergent, C. Clamageran, A.-M. Bastard, E. Verspyck, L. Marpeau
| Article suivant Article suivant
  • Estimation de la mortalité maternelle en France : une nouvelle méthode
  • M.-H. Bouvier-Colle, C. Deneux, E. Szego, C. Couet, E. Michel, N. Varnoux, E. Jougla

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.