Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Délires non schizophréniques du sujet âgé - 06/10/17

Doi : 10.1016/S1627-4830(04)97928-7 
M.-P. Pancrazi 1, P. Metais 2
1 Psychogériatre, Praticien Hospitalier, Département de Médecine et de Gérontologie, CH de Courbevoie-Neuilly, 30, avenue Kilford, 92401 Courbevoie cedex 
2 Gériatre, Interniste, Chef de département, CH de Courbevoie-Neuilly, 30, avenue Kilford, 92401 Courbevoie cedex 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La clinique des états délirants du sujet âgé demeure mal connue. Elle peut être caractérisée par l’âge de survenue : psychoses vieillies et délires de survenue tardive (après 60 ans) ; mais aussi par l’étiologie : psychoses dites fonctionnelles et psychoses associées à une affection organique. On soulignera la prévalence importante des délires associés à des démences de type Alzheimer ou autre, puis viennent les états thymiques délirants, les psychoses schizophréniques ou non schizophréniques, les délires liés à des troubles cérébrovasculaires ou à des désafférentations sensorielles. Tout trouble délirant survenant de novo après 65 ans doit faire évoquer une détérioration sous-jacente Les conséquences comportementales du délire (agitation, agressivité) en font la gravité. Le diagnostic différentiel se fait essentiellement avec la confusion mentale.

Les éléments prédisposant au délire dans ce contexte peuvent être d’ordre génétique suspectés dans certains cas, et de façon habituelle : une comorbidité somatique, l’isolement social, les déficits sensoriels, les troubles cognitifs, la polymédication, ou l’abus de toxiques. De plus, la confrontation au vieillir rend vulnérable aux décompensations psychiques, avec pour caractéristique que les processus dépressifs et délirants deviennent à cet âge très intriqués.

L’évaluation sera réalisée grâce à des échelles spécifiques aux psychoses (SANSS, PANSS, PDI), ou à des échelles globales dans le cas de la démence (NPI). Le traitement associe toujours des mesures non pharmacologiques. Le traitement médicamenteux sera étiologique et si besoin symptomatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The clinical approach of the delusions in the elderly remains badly known. It can be characterised by the age of occurred : out-of-date psychoses or delusion of occurred late (after 60 years); but also by the etiologic : functional psychoses and psychoses associated with a somatic affection. We will underline the important prevalence of delusions associated with Alzheimer’s diseases or apparented, then come thymical delusions, the schizophrenic or not psychoses, delusions related to vascular brain disorders or sensorial dysafferentations. All delusions occurring «de novo» after 65 years must make evoke deterioration. The behavioural consequences of delusion (agitation, aggressiveness) make gravity. The differential diagnose is done first with a mental confusion. The predisposing elements at the delusion in this context can be in some case genetic, or in usual a somatic comorbidity, social loneliness, sensory deficits, cognitive disorders, polymedication, or toxic overindulge. Moreover confrontation to ageing makes vulnerable to psychic decompensations, with characteristics that depressive and delusion processes become at this age very intricate.

The evaluation will be carried out with the specific psychoses scales (SANSS, PANSS, PDI), or total scales in the case of dementia (NPI). The treatment always associates non pharmacological step. The medicinal treatment will be etiologic and if necessary symptomatic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sujet âgé, délire de survenue tardive, psychoses, dépression délirante, démence, maladie d’Alzheimer

Key-words : Elderly, late-onset delusion, psychosis, psychotic depression, dementia, Alzheimer’s disease


Plan

Plan indisponible

© 2004  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 20

P. 13-19 - avril 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Schizophrénie et vieillissement
  • P. Fremont
| Article suivant Article suivant
  • Prévenir et gérer les manifestations délirantes du sujet âgé
  • P. Metais, M.P. Pancrazi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.