Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Schizophrénie et vieillissement - 06/10/17

Doi : 10.1016/S1627-4830(04)97927-5 
P. Fremont
Service de Psychiatrie, C.H. de Lagny-Marne la Vallée, 31 avenue du Général Leclerc, 77405 Lagny sur Marne Cedex 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

S’interroger sur schizophrénie et vieillissement oblige à se poser deux questions différentes : qu’en est-il du vieillissement des patients schizophrènes et la schizophrénie est-elle une pathologie qui peut apparaître chez les sujets âgés ?

La première question nous amène à examiner la situation actuelle des patients schizophrènes vieillissants en nous interrogeant sur les modifications de la clinique avec l’âge, leur santé physique et surtout leur insertion sociale. Il existe peu ou pas d’études françaises à ce sujet. Les études anglo-saxonnes soulignent l’urgence de s’intéresser à la question compte tenu de l’augmentation importante attendue de cette population dans les années qui viennent.

La notion de schizophrénie tardive entre, elle, dans le cadre de l’apparition de troubles psychotiques chez un sujet âgé jusque-là sans antécédent qui est une situation clinique fréquente. Ces troubles peuvent s’intégrer dans des contextes très différents. Il faut ici souligner le poids des pathologies démentielles, de la confusion, de la dépression, mais aussi des atteintes sensorielles, notamment visuelles. Il s’agit d’une question ancienne, puisque le terme de Schizophrénie tardive proposé par Manfred Bleuler date de 1943. En 2000, un groupe international a émis des propositions concernant ce concept, basées sur sa validité et son intérêt clinique. La question reste entière de savoir s’il s’agit d’une même pathologie que les formes à début précoce, la clinique se modifiant avec l’âge, ou s’il s’agit d’une pathologie différente témoin d’un remaniement cérébral plus ou moins lié au vieillissement. La mise au point proposée par le groupe d’experts nous paraît intéressante à prendre en compte, même si elle pose beaucoup plus de questions qu’elle n’apporte de réponses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Two questions about schizophrenia and ageing are asked: what about ageing in schizophrenic patients? May schizophrenia appear in elderly?

The first question leads us to study the present state of elderly schizophrenic patients with researches on the modifications of their clinical state with ageing, their physical health and their social insertion. There is no French study on this subject. Anglo-Saxon studies emphasize the urgency of this problem owing to the important increase of this population expected in the future.

Late-onset schizophrenia belongs to psychotic troubles in the elderly without psychiatric history. It is a frequent clinical situation. These troubles appear in very different contexts: dementias, delirium, depression, sensorial troubles, particularly visual. The term of late-schizophrenia was proposed in 1943 by Manfred Bleuler. In 2000 the International Late-Onset Schizophrenia Group has proposed a consensus about its validity and its clinical interest. The question is opened to know if it is the same pathology than the early-onset schizophrenia with modifications with ageing or whether it’s a different pathology linked with cerebral ageing.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Schizophrénie, sujet âgé, schizophrénie à début tardif

Key-words : Schizophrenia, elderly, late-onset schizophrenia, very late-onset schizophrenia


Plan

Plan indisponible

© 2004  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 20

P. 8-12 - avril 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La forte propension à délirer du sujet âgé : comment, quand, pourquoi ?
  • N. Bazin
| Article suivant Article suivant
  • Délires non schizophréniques du sujet âgé
  • M.-P. Pancrazi, P. Metais

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.