Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fin de vie du sujet âgé … quelle décision ? - 06/10/17

Doi : 10.1016/S1627-4830(04)97974-3 
L. Roure
Psychiatre, Expert judiciaire auprès des Tribunaux, Criminologue. Centre Hospitalier Spécialisé Sainte-Marie, 87, avenue Joseph-Raybaud, 06009 Nice Cedex 1 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Au cours de cet article l’auteur a tenté de démontrer que l’on ne peut pas se poser la question de savoir si on est pour ou contre l’euthanasie. En effet en prononçant simplement les mots accompagnement de fin de vie ou euthanasie on est au cœur du débat ! C’est la nécessitée de conserver la santé qui donna naissance à la médecine, et par conséquent, il n’entre pas dans la vocation d’un médecin de donner la mort. Tout en évitant la logique de l’acharnement thérapeutique, il doit savoir accompagner avec humanité les moments de fin de vie. Il lui faut savoir aussi, grâce aux soins palliatifs prendre en charge la souffrance de l’individu tout en respectant sa dignité. La société n’a pas encore changé de regard sur les fins de vie, c’est la raison pour laquelle le médecin doit l’aider dans ce sens, en aidant le législateur à réfléchir sur ces délicates questions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

In this purpose, the author to prove that it is impossible to know if we are pros or cons euthanasia. Just speaking of accompaniment of end of lifetime or euthanasia, we are in the heart of the debate! Medical care is based on the necessity of maintaining health and consequently the vocation of a physician is not to give death. While voiding the logic of therapeutic eagerness, the physician must know to accompany with humanity the moments of end of lifetime. He must also know, thanks to the palliative cares, to deal with the suffering of the individual while respecting his dignity. The society has not yet changed its mind on the ends of lifetime; this is why the physician must help it in this direction, by helping the legislator to think about these delicate questions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Euthanasie, acharnement thérapeutique, soins palliatif, législateur

Key words : Euthanasia, therapeutic eagerness, palliative cares, legislator


Plan

Plan indisponible

© 2004  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 23

P. 44-48 - octobre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’hyperparathyroïdie primaire du sujet âgé : il faut continuer à la rechercher
  • P. Pfitzenmeyer, P. Manckoundia, P. Goudet, L. Popitean, I. Martin
| Article suivant Article suivant
  • Risques et bénéfices du THS
  • M. Beaufils

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.