Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Usefulness of routine analysis of ascitic fluid at the time of therapeutic paracentesis in asymptomatic outpatients : Results of a multicenter prospective study - 06/10/17

Doi : 10.1016/S0399-8320(05)80761-4 
Rémy Romney 1, Philippe Mathurin 2, Nathalie Ganne-Carrié 3, Chantal Halimi 4, Abdel Medini 5, Patrice Lemaitre 6, Philippe Gruaud 7, Vincent Jouannaud 1, Thierry Delacour 8, Hamza Boudjema 1, Arnaud Pauwels 5, Jean-Claude Chaput 2, Jean-François Cadranel 1,
1 Service d’Hépato-Gastroentérologie et Diabétologie, Centre Hospitalier Laënnec, Creil 
2 Service d’Hépato-Gastroentérologie, Hôpital Antoine Beclère, Clamart 
3 Service d’Hépato-Gastroentérologie, Hôpital Jean Verdier, Bondy 
4 Service d’Hépato-Gastroentérologie, Hôpital de Senlis 
5 Service d’Hépato-Gastroentérologie, Hôpital de Gonesse 
6 Laboratoire de Bactériologie, Hôpital de Creil 
7 Laboratoire de Bactérologie, Hôpital Jean Verdier, Bondy 
8 Laboratoire de Bactériologie, Hôpital de Senlis 

Reprints : J.-F. Cadranel, Service d’Hépato-Gastroentérologie et de Diabétologie, Centre Hospitalier Laënnec BP 72, 60109 Creil Cedex.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Aim

The guidelines of the American Association for the Study of Liver Diseases recommend performing exploratory paracentesis on each patient with cirrhosis and chronic ascites. The aim of the study was to evaluate the prevalence of spontaneous bacterial peritonitis and culture-negative neutrocytic ascites in a large population of consecutive asymptomatic cirrhotic ascitic ambulatory patients.

Methods

Patients with cirrhosis and tense ascites hospitalized from January to September 2000 in 5 hepatogastroenterology units prospectively underwent an exploratory paracentesis with cytobacteriological, biochemical and bedside inoculation into aerobic and anaerobic blood culture bottles. Patients studied were not receiving antibiotics except for norfloxacin and had no obvious sign of infection such as fever or hypothermia, chills, unusual abdominal tenderness, de novo or worsening hepatic encephalopathy, recent gastrointestinal bleeding, acute renal failure or marked arterial hypotension.

Clinical and biological findings and ascitic fluid cytological and bacteriological results were evaluated at each exploratory paracentesis. The results are given in mean ± standards deviations with range.

Results

Sixty-seven cirrhotic patients (48M/19F, mean age 59 ± 9 years) had 270 therapeutic paracenteses, preceded by an exploratory aspiration. Fifty-nine patients (88%) had alcoholic cirrhosis. Twenty-five patients (37.3%) received norfloxacin. At first paracentesis 41 (61.2%) and 26 (38.8%) patients were class B and C respectively according to the Child-Pugh classification; the mean Child-Pugh score was 9 ± 1.5. None had suspicion of infection. The mean number of paracenteses was 5 ± 4.3 per patient; 59.6% of the paracenteses (161) were compensated with human albumin. Ascitic protein concentration was 17.5 ± 8.6 g/l, ascitic fluid cell count and number of neutrophils were 127 ± 155/mm3 and 5.9 ± 14/mm3 (0-60), respectively.

No patient had spontaneous bacterial peritonitis nor culture-negative neutrocytic ascites; 10 cases of monomicrobial bacterascites were observed, all with commensal germs.

Conclusions

In the absence of obvious signs of infection, the prevalence of spontaneous bacterial peritonitis and culture-negative neutrocytic ascites in asymptomatic cirrhotic outpatients with ascites is near 0%. Moreover, for 100 large volume paracenteses, not performing exploratory paracentesis corresponds to a savings of 5,500 euros, without risk for these patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

L’American Association for the study of liver diseases (AASLD) (association américaine pour l’étude des malades du foie) recommande de réaliser une ponction d’ascite exploratrice chez tout patient cirrhotique ayant une ascite. Le but de cette étude était d’évaluer la prévalence de l’infection du liquide d’ascite et de l’ascite riche en polynucléaires (ascite neutrocytique) chez les malades cirrhotiques ascitiques sans suspicion d’infection, hospitalisés pour ponction d’ascite évacuatrice ambulatoire.

Méthodes

Tous les malades hospitalisés de janvier à septembre 2000 dans 5 services d’hépato-gastroentérologie ont eu de façon prospective une ponction exploratrice avec examen cytobactériologique, biochimique et ensemencement au lit du malade sur flacons d’hémocultures aérobie et anaérobie. La suspicion d’infection était définie par les critères suivants: température supérieure à 38° ou inférieure à 36°5, frissons, douleurs abdominales évoquant une infection, apparition ou aggravation d’une encéphalopathie hépatique pré-existante, hémorragie digestive datant de moins de 15 jours, insuffisance rénale aiguë, hypotension artérielle (< 80 mmHg); les malades recevant des antibiotiques en dehors de la norfloxacine étaient également exclus de l’étude.

Les paramètres cliniques et biologiques des malades d’une part, et cytologiques, bactériologiques et biochimiques des ponctions d’autre part, étaient évalués lors de chaque ponction exploratrice. Les résultats sont exprimés en moyenne &plusmn; déviation standard avec les valeurs extrêmes.

Résultats

Soixante sept malades cirrhotiques (48H/19F) d’âge moyen 59 •• 9 ans ont eu 270 ponctions évacuatrices, précédées d’une ponction exploratrice. La cirrhose était d’origine alcoolique chez 59 malades (88 %). Vingt-cinq (37,3 %) malades recevaient de la norfloxacine. Lors de la première ponction, 41 (61,2 %) et 26 (38,8 %) malades étaient respectivement classés stade B et stade C selon la classification de Child-Pugh; le score moyen de Child-Pugh était de 9 •• 1,5. Aucun malade n’avait de suspicion d’infection selon les critères pré-établis. Le nombre de ponctions était de 5 •• 4,3; 59,6 % (161) des ponctions ont été compensées par de l’albumine humaine. La concentration des protides dans l’ascite était de 17,5 •• 8,6 g/l, le nombre d’éléments nucléés était de 127 •• 155/mm3 et celui des polynucléaires neutrophiles de 5,9 •• 14/mm3 (0-60).

Aucun cas d’infection du liquide d’ascite ou d’ascite neutrocytique n’a été noté; 10 cas de bactérascite, tous à germes commensaux, ont été observés.

Conclusion

En l’absence de suspicion d’infection définie par des critères pré-établis, la prévalence de l’infection du liquide d’ascite et de l’ascite neutrocytique chez les malades cirrhotiques ambulatoires est très faible ou nulle, la ponction d’ascite exploratrice pourrait être supprimée dans cette situation sans risque pour les malades en permettant pour 100 ponctions une économie de 5,500 euros.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2005  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 275-279 - mars 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Balance between pro and anti-inflammatory cytokines in patients with acute alcoholic hepatitis
  • Sylvie Naveau, Axel Balian, Frédérique Capron, Bruno Raynard, David Fallik, Hélène Agostini, Liliane Grangeot-Keros, Alain Portier, Pierre Galanaud, Jean-Claude Chaput, Dominique Émilie
| Article suivant Article suivant
  • Retentissement hépatique de la chirurgie de l’obésité
  • Florent Gonzalez, Olivier Kerdraon, Laurent Arnalsteen, François Pattou, Emmanuelle Leteurtre, Charles Proye, Jean-Claude Paris, Philippe Mathurin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.