Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des prématurés entre 24 et 28 semaines d'aménorrhée - Menace d'accouchement prématuré sévère précoce : est-il licite de ne pas transférer in utero et comment gérer une naissance en centre de niveau I et II ? - 09/03/08

Doi : JGYN-02-2004-33-S1-0368-2315-101019-ART16 

J. Jansé-Marec,

V. Mairovitz

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Pour une fréquence approximative de 0,5 % des naissances (environ 2 000/an en France), le taux de transfert in utero avant 28 semaines, quoique mal évalué sur l'ensemble du territoire, dépasse largement ce chiffre, au risque d'embouteiller les maternités de niveau III. Qui transférer ? Qui ne pas transférer ? Quels sont les examens les plus pertinents ? Quels sont les critères objectifs reconnus de menace sévère d'accouchement ? Quels traitements instituter ? Comment se prend la décision de transfert à des termes si précoces ? Quelle information donner aux parents ? Que faire devant un accouchement inopiné ? Comment organiser le travail en réseau pour optimiser les transferts à bon escient, sans perte de chance pour les parents et leurs enfants ?

Abstract

Risk of very preterm delivery: can we refrain from in utero transfer and manage these patients in level I and II maternity wards?

The frequency of premature delivery is estimated at 0.5% of births (approximately 2000 per year in France). The rate of in utero transfers before 28 weeks, although difficult to evaluate, is well above this percentage, raising the risk of overloading level III maternity wards. Who should or should not be transferred? What tests are most pertinent? What are the criteria for diagnosing premature labor? Which treatment should be offered? How should the decision to transfer be established? What information should be furnished to the parents? How should an unexpected delivery be managed? How should the transfer network be optimally organized?


Mots clés : Transferts in utero , Prématurissimes , Organisation dans le réseau de niveau I, II et III. Information données aux parents

Keywords: In utero transfer , Extremely premature newborns, network organisation level I, II and III , Parents information


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° SUP 1

P. 88-93 - janvier 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge des prématurés entre 24 et 28 semaines d'aménorrhée - Critères de réanimation des prématurissimes en salle de naissance : quel discours en anténatal ?
  • L. Desfrere, V. Tsatsaris, L. Sanchez, D. Cabrol, G. Moriette
| Article suivant Article suivant
  • Les enjeux éthiques de l'extrême prématurité

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.