Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de risques au cours du travail et prévention clinique et pharmacologique de l’hémorragie du post-partum - 09/03/08

Doi : JGYN-12-2004-33-SUP8-0368-2315-101019-ART5 

V. Tessier [1],

F. Pierre [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La prophylaxie de l’hémorragie du post-partum (HPP) est un objectif majeur étant donné sa prévalence et ses conséquences sur la morbidité et la mortalité maternelles. Parmi l’ensemble des facteurs de risque d’HPP que l’on peut retrouver au cours du travail, il faut différencier les facteurs de risque établis pour lesquels persiste une différence significative après analyse multivariée : allongement de la durée du travail, stimulation du travail par les ocytociques, césarienne, extraction instrumentale, déchirures génitales et épisiotomie, prolongation de la 3e phase du travail, rétention placentaire ; d’autres facteurs de risque restant plus discutés comme le déclenchement du travail, l’hyperthermie ou la chorioamniotite, les modalités d’anesthésie ou d’analgésie, le poids du nouveau-né, la technique de césarienne, entre autres. L’association de facteurs de risques qui, isolés, n’augmentent pas beaucoup le risque d’HPP, doit faire craindre une augmentation de ce risque dans des proportions qui sont encore mal évaluées. Parmi les méthodes prophylactiques d’HPP au cours de la 3e phase du travail, la plus efficace reste l’injection d’un bolus d’oxytocine au dégagement de l’épaule antérieure associée à la traction douce du cordon. Si elle s’impose chez les femmes à haut risque hémorragique, et semble bénéfique quel que soit le niveau de risque, sa parfaite réalisation nécessite la disponibilité ponctuelle d’un personnel habilité à la réaliser et la vigilance continue de la sage-femme ou de l’obstétricien, la durée de la 3e phase du travail étant nettement écourtée. L’alternative de l’utilisation du misoprostol est moins efficace que les ocytociques en prophylaxie de l’HPP, et est associée à des effets secondaires maternels fréquents et mal tolérés (tremblements sévères, fièvre, diarrhée). Aucune des autres méthodes prophylactiques proposées n’a fait la preuve de son efficacité : mise au sein précoce, drainage du cordon, injection intra-funiculaire d’ocytociques, entre autres. La promotion d’une surveillance attentive et du recueil de données de la délivrance et du post-partum immédiat, de même que la diffusion des techniques préventives de l’HPP et le choix de politiques adaptées aux conditions d’exercice, doivent permettre de constater une diminution de l’incidence des HPP.

Abstract

Risk factors of postpartum hemorrhage during labor and clinical and pharmacological prevention.

Prevention of postpartum hemorrhage (PPH) is a major concern in regards to its impact on maternal morbidity and mortality. While established risk factors can be identified among risk factors of PPH during labor after multivariate analysis: prolonged labor, oxytocin stimulation of labor, cesarean section, instrumental delivery, genital lacerations and episiotomy, prolonged third stage of labor, retained placenta ; other risk factors are still uncertain : induction of labor, hyperthermia or chorioamniotitis, analgesia or anesthesia, macrosomia, various cesarean section techniques. Isolated identified risk factors have a moderate incidence on PPH, but their cumulation in one patient is a potential high risk. Among active management schems of third stage of labor for PPH prevention, the most efficient technique seems to be direct injection of oxytocin when the baby"s shoulders are delivered, associated with controlled cord traction. If this technique is a must for high-risk patients for PPH, and seems efficient for every patient, a correctly performed procedure requires the presence of a competent professional in addition to the midwife or obstetrician in charge of delivery, and a permanent attention so the length of third stage of labor is shortened. The alternative use of prophylactic misoprostol in the third stage of labor is less effective than injectable uterotonics in reducing PPH, and is associated with more side effects (severe shivering, pyrexia, diarrhea). None of other described prophylactic methods have proved efficiency: early suckling, umbilical blood drainage, oxytocin umbilical vein injection, among others. A decrease in PPH prevalence should be obtained by particular attention on data from the early postpartum period, active diffusion of effective prophylactic techniques, and an appropriate choice in regards to each delivery unit organization.


Mots clés : Hémorragie du post-partum , 3e phase du travail , Complications du travail , Traitement prophylactique

Keywords: Postpartum hemorrhage , Third stage of labor , Labor complications , Therapy, prevention and control


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° SUP8

P. 29-56 - décembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge anténatale : la gestion du risque
  • F. Bayoumeu, E. Verspyck
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge obstétricale initiale en cas d’hémorragie du post-partum
  • M. Dreyfus, G. Beucher, A. Mignon, B. Langer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.