Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

ÉTUDE ÉPIDÉMIOLOGIQUE MULTICENTRIQUE DU DEVENIR NEUROLOGIQUE ET PSYCHIQUE DES GRANDS PRÉMATURÉS (? 33 SEMAINES D’AMÉNORRHÉE) : MISE EN PLACE DE LA COHORTE PROSPECTIVE « AQUIPAGE » EN AQUITAINE - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503594 

Pedespan Laurence [1],

Leroy Valériane [2],

Brun Jean-Luc [3],

Hernandorena Xavier [4],

Mansir Thierry [5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Étudier l’effet de la grande et très grande prématurité sur le développement neurologique et psychique de l’enfant à long terme au sein de la région d’Aquitaine. Les objectifs spécifiques consistent à : décrire la prise en charge obstétricale et néonatale de ces enfants, décrire la mortinatalité et la mortalité, étudier le développement neurologique et psychoaffectif depuis la naissance jusqu’à sept ans pour mesurer le risque de survenue d’anomalies du développement neurologique et psychoaffectif, identifier les critères de diagnostic précoce des séquelles neurologiques et les facteurs pronostics d’évolution, étudier les anomalies cérébrales diagnostiquées en IRM à l’âge de sept ans chez les enfants atteints de séquelles dites « mineures », étudier les conséquences psychoaffectives de la prématurité sur les mécanismes d’interaction mère-enfant et déterminer la prévalence des troubles psychologiques de la petite enfance à l’âge de un an.

Nature de l’étude. Grâce à l’amélioration et à la précocité de la prise en charge des prématurés qui en découle, il s’agit d’une étude avec bénéfice individuel direct.

Méthodes. Étude de cohorte prospective exhaustive et multicentrique mise en place dans les services d’obstétrique et de néonatalogie de tous les Centres Hospitaliers, niveaux II et III de la région d’Aquitaine. Critères d’inclusion : toute naissance entre 24 et 33 SA dans une maternité de niveau II ou III de la région d’Aquitaine, quelle qu’en soit l’issue, dont les parents résidant de façon stable dans la région ont signé le consentement. Suivi standardisé : bilan neurologique à un, quatre, 12, 24 mois d’âge corrigé (AC), puis suivi annuel jusqu’à l’âge de sept ans. Bilan sensoriel (audition, vision) à neuf mois AC, puis auditif à trois ans. Performances cognitives et bilan psychoaffectif à 12 mois d’AC, deux, quatre et sept ans. IRM : à 18 mois d’AC, si séquelles sévères ou modérées identifiées ou à sept ans si séquelles mineures. Les enfants porteurs de séquelles neurologiques auront une prise en charge spécialisée. Calendrier : Le recrutement est prévu sur 2 ans (environ 500 nouveau-nés prématurés). Nous avons commencé en janvier 2003. Le suivi prévu pendant sept ans ira jusqu’en 2010-2012.

Résultats. L’ouverture de la totalité des 10 centres participants s’est échelonné de décembre 2002 à octobre 2003. Les inclusions ont commencé en janvier 2003. À ce jour 407 nouveau-nés ont été inclus, dont 20 mort-nés, 28 décédés pendant la période d’hospitalisation et 1 enfant décédé à l’âge de 6 mois et demi. Les nouveau-nés inclus sont issus de 345 accouchements, dont 286 grossesses uniques, 55 grossesses gémellaires, 4 grossesses triples. 95,6 % des naissances sont survenues dans un des trois centres de niveau III de la région. 17,6 % des naissances sont survenues entre 24 SA et 27SA + 6 jours, 57 % entre 28 SA et 31SA + 6 jours, et 25,4 % entre 32 SA et 32 SA + 6 jours. Les mort-nés représentent 15,5 % des naissances entre 24 SA et 27 SA + 6 jours, 2,5 % entre 28 SA et 31 SA + 6 jours et 1,9 % entre 32 SA et 32 SA + 6 jours. Au CHU le taux de suivi est de 80 % à 1 mois, de 77 % à 4 mois et de 87 % à 12 mois. Treize enfants bénéficient actuellement d’une prise en charge.




© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 288 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SURVEILLANCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES EN MATERNITÉ : UN RÉSEAU NATIONAL
  • Branger Bernard, RAISIN
| Article suivant Article suivant
  • PRISE EN CHARGE DES RUPTURES PRÉMATURÉES DES MEMBRANES AVANT 25 SEMAINES D’AMÉNORRHÉE
  • Muris Catherine, Girard Bénédicte, Creveuil Christian, Durin Luc, Herlicoviez Michel, Dreyfus Michel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.