Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

PRONOSTIC OBSTÉTRICAL ET NÉONATAL D’UNE PRÉSENTATION PODALIQUE DE MAUVAISE RÉPUTATION : LE SIÈGE COMPLET - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503604 

Broche David-Emmanuel,

Riethmuller Didier,

Sautière Jean-Loup,

Martin Alain,

Maillet Robert,

Schaal Jean-Patrick

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction. Le siège complet a mauvaise réputation en raison des anomalies fréquentes du travail et des risques de procidence du cordon. Ces risques connus, ont d’ailleurs amené bon nombre d’auteurs anglo-saxons à en faire une indication formelle d’extraction par voie haute. L’objectif de ce travail a été d’étudier le mode d’accouchement des sièges complets présentant un terme supérieur ou égal à 37 SA et les particularités de ce mode de présentation.

Matériel et méthode. Étude rétrospective incluant toutes les grossesses mono fœtales ayant accouché au CHU de Besançon en présentation du siège complet avec un terme supérieur ou égal à 37 SA, du 1er janvier 1988 au 31 décembre 2003. Le mode d’accouchement, les paramètres maternels, fœtaux, ovulaires, obstétricaux et néonataux ont été analysés. Les différents paramètres étudiés ont été recherchés manuellement sur les dossiers des patientes.

Résultats. 198 accouchements ont été colligés. Nous avons observé 54 % de voie basse réparties de manière régulière sur toute la durée de l’étude, 30 % de césariennes programmées avant travail et 16 % de césariennes « à chaud ». Les patientes pour lesquelles une tentative de voie basse avait été acceptée avant travail ont finalement ont eu un accouchement par les voies naturelles dans 77,4 % des cas. La durée moyenne du travail dans le groupe voie basse toute parité confondue a été de 4,5 heures. On retrouve 11 cas de procidence du cordon (soit 5,6 % des accouchements) dont plus de la moitié ont été accouchés par voie basse sans complications fœtales. Les résultats néonataux sont satisfaisants pour l’ensemble de la population et ne sont pas influencés défavorablement par l’option voie basse. On note 1 décès fœtal dans le groupe accouchement voie basse (syndrome polymalformatif) ainsi qu’un décès dans celui des césariennes.

Conclusion. Le siège complet est une présentation à risque certain d’anomalie du travail et de procidence du cordon. Toutefois, plus de 3/4 des patientes répondant aux règles d’acceptation de la voie basse accouchent par voie vaginale avec des résultats néonatals non inférieurs à ceux observé dans la voie haute (toutes indications confondues). D’après notre étude, il n’existe pas de facteur défavorable d’accouchement voie basse d’un siège complet par rapport à une présentation décomplétée, contrairement à ce qui est décrit dans la littérature classique, et dans la mesure où une sélection réglée et rigoureuse des candidates à la voie basse à été réalisée.




© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 292 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • UTÉRUS CICATRICIEL ET STAN 21 : VALEUR DE LA SURVEILLANCE DE L’ECG FŒTAL EN COURS DE TRAVAIL SUR L’UTÉRUS CICATRICIEL
  • Massoud Mona, Giannesi Alessandra, Manevy Michelle, Constans Anne, Thoulon Jean-Marie, Gaucherand Pascal
| Article suivant Article suivant
  • PEUT-ON TOUJOURS PRÉVENIR LA MORT IN UTERO D’UN JUMEAU DANS LES SYNDROMES « TRANSFUSEUR-TRANSFUSÉ » ?
  • Thomas Anne-Lise, Boog Georges

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.