Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

LA VENTOUSE KIWI®, QUAND PLASTIQUE RIME AVEC OBSTÉTRIQUE ! - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503606 

Gabelle Cédric,

Reviron Sandrine,

Miot Stéphan,

Chevrière Sofie,

Riethmuller Didier,

Maillet Robert,

Schaal Jean-Patrick

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. Démontrer la faisabilité de la ventouse Kiwi® pour les extractions fœtales en dessous du détroit moyen (DM).

Matériels et méthode. Il s’agit d’une étude rétrospective concernant 285 extractions fœtales par ventouse réalisées au CHU de Besançon du mois de novembre 2001 au mois d’avril 2004. Seules les extractions en dessous du DM ont été étudiées soit 196 extractions. Cent vingt-sept ont été réalisées par ventouse Minicup® et 69 par ventouse Kiwi®. Les paramètres étudiés sont la parité, l’âge gestationnel, le poids maternel et fœtal, le type d’anesthésie, la durée du travail, la durée de l’expulsion et d’extraction, le nombre d’efforts expulsifs, le nombre de lâchages, les scores d’Apgar à 0, 1 et 5 minutes, les pH artériels et les lactates, les décès néonataux, les complications fœtales et périnéales, les variétés d’engagement et de dégagement.

Résultats. Les populations Kiwi® (groupe 1) (n = 69) et Minicup® (groupe 2) (n = 127) sont comparables sur le plan des critères morphologiques materno-fœtaux. Les taux d’anesthésie loco-régionales (péridurale et/ou rachianesthésie) sont comparables (88,4 % dans le groupe 1 contre 91,33 % dans le groupe 2). On ne note pas de différence notable en termes de durée d’application de ventouse (4,39 min versus 5,25 min), de durée des efforts expulsifs (17,4 versus 16,92 min), de bien être fœtal à la naissances (scores d’Apgar comparables, aucun décès, 3 transferts en pédiatrie dans le groupe 1 contre 4 dans le groupe 2). Le taux de dégagement en OP est de 92,75 % dans le groupe 1 (2 dossiers non renseignés) et de 95,27 % dans le groupe 2.

Les complications fœtales (1 dans le groupe 1 et 4 dans le groupe 2) sont rares. Les lâchages sont plus fréquents dans le groupe 1 (n = 20) que dans le groupe 2 (n = 21). Le groupe 1 comporte plus de bosses séro-sanguines dans le groupe 1 (15/69, 1 dossier NR) que dans le second (17/127).

Discussion. Il existe peu de différences notables entre les 2 groupes. La prépondérance de bosses séro-sanguines s’explique probablement par le fait que la majorité des applications de ventouse Kiwi® ont lieu à la partie basse de l’excavation. Le taux de lâchages est bien plus important dans le groupe 1, ce qui peut s’expliquer par le fait que l’utilisation de la ventouse Kiwi® nécessite de pomper manuellement lors de l’extraction afin de maintenir une dépression suffisante contrairement à la ventouse Minicup® qui est reliée à un moteur équipé d’un capteur de pression qui permet de maintenir automatiquement la dépression. De plus, une vraisemblable courbe d’apprentissage est nécessaire pour l’utilisation de cette nouvelle ventouse.

Conclusion. La ventouse Kiwi® semble être une bonne alternative à la ventouse Minicup® pour les extractions fœtales en dessous du DM, avec l’avantage d’être à usage unique et de ne pas nécessiter de moteur électrique. Un apprentissage pour sa bonne utilisation semble toutefois nécessaire.




© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 293 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • PEUT-ON TOUJOURS PRÉVENIR LA MORT IN UTERO D’UN JUMEAU DANS LES SYNDROMES « TRANSFUSEUR-TRANSFUSÉ » ?
  • Thomas Anne-Lise, Boog Georges
| Article suivant Article suivant
  • VOIES D’ACCOUCHEMENTS DES GROSSESSES GÉMELLAIRES : À PROPOS D’UNE SÉRIE BISONTINE DE 468 CAS
  • Miot Stéphan, Riethmuller Didier, Chevrière Sofie, Sautière Jean-Loup, Schaal Jean-Patrick, Maillet Robert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.