Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

DISCORDANCE PRÉCOCE ET GROSSESSE GÉMELLAIRE BICHORIALE DISCORDANTE - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503608 

Carcopino Xavier [1],

Shojai Raha [1],

de Buretel Inès [2],

d’Ercole Claude [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. L’objectif de cette étude est de déterminer si l’existence d’une discordance de longueur cranio-caudale mesurée lors de l’échographie du premier trimestre peut être utilisée comme facteur prédictif de mauvais pronostic pour l’évolution des grossesses gémellaires bichoriales discordantes sévères.

Matériel et méthodes. Entre 1997 et 2000, nous avons étudié 15 grossesses gémellaires bichoriales discordantes sévères, définies par un retard de croissance intra-utérin sévère d’un des jumeaux diagnostiqué au deuxième trimestre. Dans ce groupe, nous avons sélectionné les grossesses discordantes précoces, définies par une différence de longueur cranio-caudale d’au moins 3 millimètres mesurée à l’échographie du premier trimestre. Nous avons reporté le suivi de chacune de ces 15 grossesses et noté la survenue d’une mort fœtale in utero, le terme de naissance, et le mode d’accouchement. Pour chaque nouveau-né vivant, nous avons évalué le poids de naissance pour le terme, la morbidité néonatale et la mortalité néonatale. Lorsque les deux jumeaux étaient vivants à la naissance, nous avons calculé la différence de poids, exprimée en pourcentage.

Résultats. Cinq grossesses avaient une discordance précoce. Dans ce groupe, le taux de césarienne a été de 100 %, toutes ont été réalisées avant 37 semaines d’aménorrhée. Tous les plus petits jumeaux ont eu une mauvaise évolution. Deux sont morts in utero (40 %). Seulement 3 sont nés vivants. Tous avaient un poids foetal pour l’age gestationnel inférieur à – 2 dérivations standard et une discordance de poids de naissance supérieure à 25 %. 2 sont décédés. 1 seul a survécu et est atteint de maladie mitochondriale avec un handicap sévère. Parmis les 10 autres grossesses, on compte 80 % de césarienne, avec un taux de prématurité de 90 %. Pour le plus petit jumeau, le taux de mort fœtale in utero était également de 40 %. Six sont nés vivants. Seuls 2 d’entre eux avaient un poids de naissance pour l’âge gestationnel inférieur à – 2 dérivations standard. Une discordance de poids de naissance de plus de 25 % n’a été observée que pour 40 % d’entre eux. Tous ont survécu. L’un d’entre eux a fait une hémorragie intra-ventriculaire et garde un handicap neurologique sévère. Les 5 autres n’ont pas de séquelle.

Conclusion. L’existence d’une discordance précoce peut être proposée comme un facteur de mauvais pronostic pour le devenir des grossesses gémellaires bichoriales discordantes sévères. Le mauvais pronostic concerne essentiellement le plus petit jumeau.




© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 294 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • VOIES D’ACCOUCHEMENTS DES GROSSESSES GÉMELLAIRES : À PROPOS D’UNE SÉRIE BISONTINE DE 468 CAS
  • Miot Stéphan, Riethmuller Didier, Chevrière Sofie, Sautière Jean-Loup, Schaal Jean-Patrick, Maillet Robert
| Article suivant Article suivant
  • GESTION DE L’ACCOUCHEMENT DES GROSSESSES GÉMELLAIRES À TERME
  • Vendittelli Françoise, Pons Jean-Claude, Lemery Didier, Mamelle Nicole

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.