Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

LE MISOPROSTOL PAR VOIE RECTALE DANS L’HÉMORRAGIE DE LA DÉLIVRANCE - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503612 

Shojai Raha,

Desbriere R,

Courbiere B,

Dhifallah S,

Ortega D,

d’Ercole Claude,

Boubli L.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. Réaliser une étude d’observation d’un protocole de prise en charge des hémorragies du post-partum incluant l’utilisation du misoprostol par voie rectale.

Patientes et méthodes. Étude réalisé à la maternité du CHU Nord de Marseille, de janvier 2002 à mars 2003. Durant cette période, 2 670 patientes ont accouché dans le service. Quarante et une (1,5 %) patientes présentant une hémorragie majeure de la délivrance par atonie utérine et résistant au Syntocinon® (ocytocine) ont reçu 5 comprimés de Cytotec® (misoprostol) par voie rectale (1 000 µg). Vingt-huit patientes avaient accouché par voie vaginale et 13 par césarienne.

Résultats. L’hémorragie s’est arrêté chez 63 % (26/41) des patientes avec 5 comprimés de misoprostol par voie rectale. Chez 15 (37 %) patientes, le misoprostol n’a pas permis de contrôler l’hémorragie et un traitement utérotonique complémentaire par sulprostone à été prescrit. Aucun effet secondaire grave n’a été enregistré en associant ces deux prostaglandines. Au total, l’hémorragie s’est arrêtée chez 87 % (36/41) des patientes en associant l’ocytocine avec le misoprostol et la sulprostone. Cinq patientes (12 %) n’ont pas répondu à l’association de ces trois utérotoniques et ont nécessité un traitement chirurgical. Il n’y a pas eu d’hysterectomie d’hémostase et la mortalité maternelle était nulle.

Conclusion. Le misoprostol par voie rectale a peut-être une place dans la gestion des hémorragies de la délivrance secondaires à une atonie utérine après échec de l’ocytocine. Environ 40 % des patientes traitées par misoprostol ont nécessité le recours à un traitement utérotonique supplémentaire par sulprostone. L’association concomitante du misoprostol et de la sulprostone ne semble pas comporter d’effets secondaires graves. Des études cas-témoins avec un nombre important de mériteraient d’être entreprises afin de conclure à l’efficacité réelle du misoprostol dans cette indication.




© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 295 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • INTERVILLITE CHRONIQUE SANS ÉTIOLOGIE CONNUE : ISSUE PÉRINATALE. À PROPOS D’UNE SÉRIE DE 13 GROSSESSES
  • Parant Olivier, Capdet Jérôme, Aziza Jacqueline, Kessler Sylvie, Cere Nathalie, Berrebi Alain
| Article suivant Article suivant
  • CHYLOTHORAX DE DÉCOUVERTE ANTÉNATALE : EXPÉRIENCE NANCÉENNE
  • M’Hamdi Hichem, Miton Alain, Hamon Isabelle, Droullé Pierre, Hascoet Jean-Michel, Schweitzer Michel, Thiebaugeorges Olivier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.