Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

CHYLOTHORAX DE DÉCOUVERTE ANTÉNATALE : EXPÉRIENCE NANCÉENNE - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503613 

M’Hamdi Hichem [1],

Miton Alain [1],

Hamon Isabelle [2],

Droullé Pierre [3],

Hascoet Jean-Michel [2],

Schweitzer Michel [1],

Thiebaugeorges Olivier [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction. Le chylothorax de découverte anténatale est une pathologie fœtale sévère. Disposer d’une information pronostique fiable est important pour la conduite à tenir et pour informer les parents. Seule de petites séries ont été publiées dans la littérature. Au travers d’une série nancéenne de 12 cas, nous avons tenté d’analyser la signification pronostique de différents facteurs.

Population et méthode. Nous avons repris l’ensemble des chylothorax de découverte anténatale qui ont été pris en charge dans notre centre entre 1998 et 2004. Nous avons relevé, pour chaque cas, l’âge du diagnostic, le caractère uni ou bilatéral, la présence ou pas d’un anasarque fœtoplacentaire, le nombre de ponction pleurale in utero, l’âge de la grossesse à la naissance et nous avons tenté d’analyser l’influence de ces évènements sur le pronostic néonatal.

Résultats. Parmi les 12 chylothorax, 6 ont été diagnostiqués au 2e trimestre, avec dans 2 cas, une interruption médicale de grossesse (monosomie X) et dans un cas, un décès post-natal. L’anasarque est un élément pronostic péjoratif d’autant plus qu’il survient précocement (5 cas dans notre série dont un seul fœtus a survécu sans séquelle). L’hypoplasie pulmonaire est retrouvée chez les trois fœtus décédés en période néonatale et dans les 2 cas d’interruption de la grossesse. Le nombre de ponctions pleurales le plus élevé a été observé chez 2 des 3 fœtus décédés en période néonatale (4 à 5 ponctions). Chez les survivants, le nombre moyen de ponctions pleurales est de 1,8. L’âge moyen de la grossesse à la naissance est de 32 SA et 4 jours chez les nouveau-nés décédés ; il est de 37 SA + 4 jours chez les nouveau-nés qui ont survécu.

Discussion. Les résultats de notre série sont conformes aux données de la littérature et la complètent. Ils montrent que l’existence d’un anasarque fœtoplacentaire et/ou d’une hypoplasie pulmonaire est associée à une mortalité périnatale importante. Le nombre élevé de ponctions et la prématurité ont aussi une valeur péjorative mais ils correspondent en fait à une prise en charge plus active liée à la gravité de la maladie. L’intérêt des ponctions pleurales fœtales in utero serait d’éviter l’hypoplasie pulmonaire. Leur réalisation devant des signes avant coureur de décompensation cardiaque (asymétrie D/G, fuite tricuspide, ductus veinosus perturbé) pourrait aussi avoir un intérêt. On manque toutefois de données dans la littérature, rendant nécessaire la poursuite de l’évaluation de ces prises en charge.




© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 296 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • LE MISOPROSTOL PAR VOIE RECTALE DANS L’HÉMORRAGIE DE LA DÉLIVRANCE
  • Shojai Raha, Desbriere R, Courbiere B, Dhifallah S, Ortega D, d’Ercole Claude, Boubli L.
| Article suivant Article suivant
  • ÉCOLOGIE BACTÉRIENNE DE L’INFECTION MATERNO-FŒTALE AU CHU DE BESANÇON
  • Chamouine Abdourahim, Huynh Khanh, Talon Daniel, Jamal Bey Karim, Mulin Blandine, Plesiat Patrick, Menget Alain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.