Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

À PROPOS D’UNE OBSERVATION DE DIABÈTE NÉONATAL TRANSITOIRE - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503615 

Bruel Henri [1],

Kibelo Marcellin [1],

Amusini Pierre [1],

Cave Helene [2],

Polak Michel [3],

Chabrolle Jean Pierre [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction. Le diabète néonatal (DN) peut être défini comme une hyperglycémie permanente survenant dans les 6 premières semaines de vie, qui exige une insulinothérapie. Celle-ci peut être arrêtée dans les 18 mois suivants dans la forme dite transitoire (DNT). C’est une pathologie rare dont l’étiologie précise reste encore obscur.

Observation. Il s’agit d’un premier enfant d’une mère de 19 ans. Il n’y a pas de consanguinité, ni antécédents familiaux de diabète. La grossesse a été marquée par la survenue d’un diabète gestationnel. L’accouchement a eu lieu à 35 SA par césarienne pour présentation du siège. À la naissance, l’enfant est hypotrophe avec un poids de 1 830 g (≪10e P/Leroy), taille à 42 cm (≪10e P) et PC à 30 cm (= 10e P). Le score d’Apgar est à 10. L’examen clinique initial retrouve seulement un hypospadias et les échographies ne retrouvent pas de malformations associées. Dès les premières heures de vie, la surveillance systématique par bandelettes retrouve des glycémies supérieures à 7 mmol/l. À partir du 3e jour de vie les glycémies sont comprises entre 9 et 13,3 mmol/l avec une glycosurie intermittente dès le 4e jour. Il n’y a jamais eu d’acétonurie ni d’acidocétose. L’hypothèse d’une intolérance au glucose transitoire du prématuré est d’abord évoquée mais les contrôles glycémiques restent élevés malgré des apports entéraux normaux pour l’âge. L’insulinothérapie par voie intraveineuse continue est débutée au 7e jour de vie à la dose de 0,25 à 0,50 UI/Kg/j. Une tentative d’arrêt au 22e jour montre une ascension des glycémies. Un relais avec de l’insuline retard sous-cutané 1 fois par jour (0,4UI/j) sera entrepris avant arrêt définitif à 2,5 mois. La recherche d’une anomalie du chromosome 6 (isodisomie uni parentale, trisomie partielle ou anomalie de méthylation de la région 6q2.4) s’avère négative. La croissance a été significative sous insuline. L’évolution avec un recul de 1 an est normale sans récidive d’hyperglycémie et un développement psychomoteur normal.

Commentaire. Cette observation souligne l’importance d’une insulinothérapie bien conduite pour assurer un rattrapage pondéral et statural chez ces enfants. Une surveillance à moyen et long terme de la tolérance glucidique est importante du fait des possibilités de récurrence d’un diabète. Dans un DN, l’étude génétique du chromosome 6 permet dans environ 40 % des cas, la mise en évidence d’une anomalie du chromosomes 6 associée alors à une forme transitoire.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 296-297 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • ÉCOLOGIE BACTÉRIENNE DE L’INFECTION MATERNO-FŒTALE AU CHU DE BESANÇON
  • Chamouine Abdourahim, Huynh Khanh, Talon Daniel, Jamal Bey Karim, Mulin Blandine, Plesiat Patrick, Menget Alain
| Article suivant Article suivant
  • EFFET D’UN EXERCICE SUPRA-MAXIMAL SUIVI D’UNE RÉCUPÉRATION PASSIVE DE 30 MINUTES SUR LA LEPTINE PLASMATIQUE
  • Aloulou Ikram, Zaouali Monia, Tabka Zouhair, Abdelkarim Zbidi, Zouari Nouri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.