Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

CYTOSTÉATONÉCROSE ET HYPERCALCÉMIE NÉONATALE - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503618 

Jamal-Bey Karim [1],

Bosset Claire [1 et 2],

Afroukh Nawel [1],

Puzenat Eve [2],

Chamouine Abdourahim [1],

Khayat Norbert [1],

Issa-Brunet Lodi [1],

Thiriez Gérard [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction. La cytostéatonécrose du NN est une hypodermite aigue qui apparaît entre la première et sixième semaine de vie. C’est une affection généralement bénigne. Parfois elle se complique d’une hypercalcémie qui peut être grave si elle n’est pas prise en charge à temps.

Observation. NN à terme né par césarienne pour souffrance fœtale aigue à 40 SA avec inhalation du liquide méconial et suspicion d’infection materno fœtale, intubée, elle est hospitalisée en réanimation pédiatrique et traitée par une triple antibiothérapie. Elle est transférée à J2 dans un service des nouveau-nés. À J3, elle présente des lésions cutanées à type de placards sous-cutanées dures, douloureuses, de couleurs rouge-violine et localisées sur le dos et les fesses évocatrices d’une cytostéatonécrose. Une biopsie de peau confirme le diagnostic. Le dosage de la calcémie initiale et à J10 est normal. Elle sort du service des NN à J10 sans vitamine D avec une surveillance hebdomadaire de la calcémie. À J28 lors d’un contrôle, une hypercalcémie majeure à 4,14mmol/l est mise en évidence. L’évolution est favorable sous traitement incluant une hyperhydratation, furosémide, corticothérapie dans un premier temps et adjonction de biphosphonates dans un deuxième temps. Retour à domicile avec un lait sans calcium et absence de supplémentation en vitamine D. À J35, elle est réhospitalisée pour une hypocalcémie à 1,46mmol/l certainement lié à l’effet rémanent des biphosphonates, traitée par une supplémentation en calcium et de l’uvesterol. L’évolution est favorable et les surveillances des calcémies hebdomadaires sont normales.

Conclusion. L’hypercalcémie doit être recherchée systématiquement chez tout NN atteint de cytostéatonécrose pour instaurer un traitement optimal et éviter une évolution qui peut être fatale.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 297-298 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • ACIDURIE GLUTARIQUE DE TYPE II À RÉVÉLATION NÉONATALE
  • Bruel Henri, Nimubona Laurent, Iscandar Claude, Mantion Karine, Read Marie-Hélène, Kibelo Marcellin, Bouige Daniel, Chabrolle Jean-Pierre
| Article suivant Article suivant
  • DILATATION ANÉVRYSMALE D’UNE VEINE VITELLINE RÉSIDUELLE AVEC THROMBOSE PORTALE EN PÉRIODE NÉONATALE
  • Cauvin Jean-Charles, Bonté Jean-Bernard, Laloum Denis, Guillois Bernard, Belloy Frédérique, Richter Brigitte, Benoist Guillaume, Dreyfus Michel, Gauthier Frédéric

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.