Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

ANÉMIES SEVERES DU POST-PARTUM IMMÉDIAT : PRATIQUE CLINIQUE ET INTÉRÊT DU FER INTRAVEINEUX - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503626 

Broche David [1],

Gay Catherine [1],

Armand Branger Sophie [2],

Grangeasse Ludwig [2],

Terzibachian Jean-Jacques [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. L’anémie du post-partum est une pathologie très fréquente qui touche 4 à 27 % des accouchées. Notre étude a pour double objectif d’étudier la pratique clinique quotidienne face aux anémies sévères du post-partum immédiat et de déterminer la place et l’efficacité d’un traitement par fer intraveineux : le Venofer.

Matériels et méthodes. Nous avons réalisé une étude rétrospective sur 4 292 femmes accouchées d’avril 2001 à mars 2003 dans le service de gynécologie-obstétrique du Centre hospitalier régional de Belfort. Toutes les patientes présentant une hémoglobinémie inférieure à 8 g/dl dans les 48 heures du post-partum (217 femmes soit 5 % des accouchées) ont été incluses et réparties en deux groupes selon la disponibilité ou non du traitement ferrique par voie intraveineuse au moment de leur accouchement. Un ensemble d’éléments cliniques et biologiques concernant les accouchements ont été analysés.

Résultats. L’hémoglobinémie moyenne dans les 48 heures suivant l’accouchement a été : de 5,81 g/dl pour les patientes transfusées, de 6,88 g/dl pour les patientes traitées par fer intraveineux et de 7,43 g/dl pour les patientes traitées par fer oral. Quinze patientes ont été transfusées pendant l’année précédant l’introduction du traitement par fer intraveineux et seulement 5 l’année suivante. Un gain moyen d’hémoglobine a été obtenu avec un traitement par fer intraveineux de 1,9 g/dl en 7 jours et de 3,1 g/dl en 14 jours sans effet secondaire grave.

Discussion et conclusion. Ces résultats suggèrent une efficacité du traitement par fer intraveineux pour les anémies sévères du post-partum, avec une tolérance clinique tout à fait acceptable. Celui-ci permet certainement d’éviter un certain nombre de transfusions sanguines chez les femmes jeunes, même si l’indication de transfusion reste indiscutable dans le cadre de l’urgence.




© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 301 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • ACTIVITÉ PÉDIATRIQUE AU BLOC OBSTÉTRICAL DANS UNE MATERNITÉ DE NIVEAU III : ÉTUDE PROSPECTIVE SUR UN AN
  • Pollet Séverine, Fonteyne Gérard, Depret Sandrine, Dubos Jean-Pierre
| Article suivant Article suivant
  • LE CERTIFICAT DE SANTÉ DU 8e JOUR DE VIE (CS8) : SUPPORT ÉPIDEMIOLOGIQUE POUR ÉVALUER LES PRATIQUES ET LES RÉSULTATS DE SOINS DANS LE RÉSEAU PÉRINATAL DES DEUX SAVOIE (RP2S)
  • Beaudouin Dominique, Deiber Michel, Gomes Christine, Cabaud Victoire, Lacassie de Chosal Agnès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.