Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

VARICIELLE CONGÉNITALE : À PROPOS D’UN CAS - 09/03/08

Doi : JGYN-05-2005-34-3-C1-0368-2315-101019-200503638 

Rigolot Anne-Claude,

Brolly Christine,

Langlet Claire,

Rivera Serge,

Matis Jacqueline,

Messer Jean

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction. Nous rapportons le cas d’un enfant atteint de varicelle congénitale avec une présentation clinique inhabituelle.

Observation. Il s’agit d’un enfant de sexe masculin. La mère est 2e pare, 3e geste. La grossesse actuelle est marquée par un contage varicelleux à la 15e SA puis par l’apparition de lésions cutanées typiques de varicelle à la 17e SA. Un suivi échographique régulier est réalisé et il n’a pas retrouvé d’anomalies fœtales morphologiques caractéristiques d’un syndrome de varicelle congénitale. L’enfant nait par césarienne à 39 SA pour altération du rythme cardiaque fœtal. PN 3 160 g. Apgar 5–8-8. Il présente une détresse respiratoire immédiate nécessitant une intubation ventilation assistée. L’évolution montre des troubles de la déglutition, des fausses routes à répétition entrainant des pneumopathies d’inhalation, une paralysie bilatérale des cordes voccales, une paralysie diaphragmatique droite, une choriorétinite bilatérale et des hypoglycémies à répététion sans hyperinsulinisme. À noter l’absence de lésions cutanées. En raison des troubles de la déglutition, une gastrostomie est mise en place avec une alimentation fractionnée. Une ventilation assistée nocturne sur trachéotomie est instaurée. À l’âge de 3 mois, l’enfant développe un zona dans le territoire du V3.Sur les différents prélèvements réalisés (LCR, LBA, sang) culture, PCR et sérologie VZV sont négatives.

Discussion. Le diagnostic d’embryofoetopathie varicelleuse a été retenu initialement devant l’histoire maternelle, l’association clinique décrite dans la litérature (paralysie des cordes vocales, paralysie nerf phrénique, choriorétinite bilatérale). Cette symptomatologie clinique n’est pas classique. Les signes pathognomoniques du syndrome de varicelle congénitale sont des lésions cutanées distribuées selon un dermatome à type de cicatrice en zig zag, de troubles de la pigmentation.Elles sont présentes dans 100 % des cas et sont autant de preuve de l’infection fœtale par le VZV in utero.Outre ces anomalies cutanées, on retrouve généralement une hypoplasie d’un membre, une atrophie corticale, un petit poids de naissance, une cataracte. La confirmation clinique nous a été apporté par l’apparition secondaire d’un zona au 3e mois de vie en l’absence de toute contamination varicelleuse post-natale.Le diagnostic biologique et sérologique d’infection fœtale est difficile à obtenir. L’absence de preuve sérologique ne permet pas d’infirmer le diagnostic. Dans 25 % des cas seulement, les IgM VZV sont positifs.

Conclusion. La varicelle est une maladie bénigne de l’enfant sain mais peut menacer le pronostic vital chez les adultes sains, les femmes enceintes, les nouveau nés, les patients immunodéprimés.Le risque de développer une embryofoetopathie après infection maternelle par VZV est de 2 % et est maximum avant la 20e SA. Les modifications épidémiologiques récentes nous confrontent actuellement à une augmentation du risque de survenue de la varicelle chez la femme enceinte.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3-C1

P. 305-306 - mai 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • LEUCODYSTROPHIE NÉONATALE PAR ANOMALIE DE LA BÊTA-OXYDATION
  • Brolly Christine, Rigolot Anne-Claude, Rivera Serge, Langlet Claire, Matis Jacqueline, Chognot Didier, Kuhn Pierre, Messer Jean
| Article suivant Article suivant
  • DÉPISTAGE DU STREPTOCOQUE DE GROUPE B PENDANT LA GROSSESSE : À PROPOS DE 1674 PRÉLÈVEMENTS
  • Chhuy Thierry, Zerrok Abdellah, Dessouki Istiklal, Mansour Georgette, Bock Sylvie, Bouquigny Catherine, Abboud Pascal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.