Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Abstention thérapeutique dans les cancers ovariens avancés après laparotomie de second look négative - 09/03/08

Doi : JGYN-01-2006-35-1-0368-2315-101019-200508240 

Z. Kojs [1],

B. Glinski [2],

J. Pudelek [1],

K. Urbanski [1],

K. Karolewski [1],

J. Mitus [3],

M. Reinfuss [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Évaluer les résultats du traitement de 70 patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire de stade III et IV après une laparotomie de second look négative. Analyser les causes des échecs thérapeutiques et déterminer les facteurs pronostiques.

Matériel et méthodes. De 1985 à 1998, 70 patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire de stade III et IV ont été traitées par chirurgie et chimiothérapie (il a été délivré au moins six cycles de cisplatine, d’adriamycine et de cyclophosphamide). Ensuite, une laparotomie de second look a été réalisée.

Résultats. Le taux de survie actuarielle sans récidive à cinq ans était de 50 %. La majorité de récidives (94 %) sont apparues dans les trois premières années qui suivaient le second look. Il y a eu au total 35 rechutes. Chez 31 patientes (88 %), nous avons observé des récidives locorégionales, 9 patientes (26 %) ont développé des métastases à distance, mais dans 4 cas seulement (12 %), elles étaient la seule cause de l’échec du traitement. Les facteurs pronostiques défavorables étaient : le grade histologique 3, le stade initial IIIC ou IV et le reliquat tumoral supérieur à 2 cm après chirurgie première.

Conclusion. Nos résultats sont comparables à ceux de la littérature. Le taux de survie actuarielle sans récidive à cinq ans chez patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire avancé après une laparotomie de second look négative est de 50 %.

Abstract

Follow-up of 70 patients with advanced ovarian cancer after negative second-look laparotomy.

Objectives. To analyze the results of treatment of 70 patients with stage III and IV ovarian cancer after second look laparotomy with negative findings and to identify causes of failure and prognostic factors.

Materials and methods. Between 1985 and 1998, seventy patients with ovarian cancer stage III and IV were treated with surgery and at least six courses of chemotherapy with cisplatin doxarubicin and cyclophosphamide. Then a second look laparotomy was performed.

Results. The actuarial survival rate without evidence of disease was 50% at 5 years. Locoregional failure was observed in 31 patients (88%) and distant metastases in 9, but they were the sole reason for unsuccessful treatment in only 4 (12%). Adverse prognostic factors were: grade 3 differentiation, primary stage IIIC and IV, and residual infiltration exceeding 2cm after first laparotomy.

Conclusion. Our results are comparable with reports in the literature. The actuarial survival rate without evidence of disease at 5 years in patients with advanced ovarian cancer after second look negative laparotomy is 50%.


Mots clés : Cancer ovarien , Laparotomie de second look

Keywords: Ovarian cancer , Second look laparotomy


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 1

P. 16-22 - janvier 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hystérectomie sub-totale : données récentes et implications pratiques
  • X. Deffieux, C. Huel, M. Cosson, J. Leveque, K. Bonnet, H. Fernandez
| Article suivant Article suivant
  • Traitement par radio-chimiothérapie néoadjuvante et chirurgie du cancer du col utérin localement avancé
  • D. Noterman, C. Philippson, D. Hertens, I. Veys, J.-C. Schobbens, J.-M. Nogaret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.